5 mythes capillaires : on vous dit tout !

40-BEAUTE-Fotolia_50554427_Subscription_XXL

De nombreuses idées reçues existent sur la meilleure façon d’entretenir ses cheveux. Depuis des années, ces mythes sont transmis par nos mères, nos amis, les coiffeurs et même les produits de soins. Il est temps de mettre un terme à ces fausses croyances grâce à deux expertes et professionnelles du cheveu : Elise Olsen et Valérie Callender, toutes deux docteurs en médecine, dévoilent les mythes capillaires les plus répandus et nous donnent matière à réfléchir sur l’importance de ne pas croire tout ce que l’on entend.

 

« Se couper régulièrement les cheveux accélère leur repousse »

Nous avons entendu cette phrase tellement de fois de la bouche de nos coiffeurs – vrais fanas des ciseaux. Réfléchissez-y un instant : si vous souhaitez avoir de plus longs cheveux, pourquoi les couper si souvent ? La vérité, c’est que les cheveux repoussent de 10 mm par mois, qu’ils aient été coupés ou non. Cela ne signifie pas non plus qu’il faut arrêter de couper vos cheveux : les couper de temps en temps leur suffit pour éviter les pointes fourchues.

 

« Ne surtout pas arracher un cheveu gris, sinon beaucoup d’autres vont repousser à sa place »

Nous avons tous et toutes traversé ce passage lors de la découverte du premier cheveu gris : être tenté de l’enlever mais avoir peur des conséquences de ce mythe. Il a été prouvé qu’arracher un cheveu gris n’en stimulait pas la repousse mais que cela pouvait éventuellement abîmer la racine du cheveu et causer infections et cicatrices.

 

« Il est possible de réparer les pointes fourchues avec les bons produits »

Même si cela nous fait du mal de le dire (et de le croire), il n’y a pas de produit magique permettant de réparer les pointes fourchues. De nombreux produits permettent de leur donner temporairement un meilleur aspect, mais les couper reste le seul remède.

 

« Il est important de constamment changer de produits pour éviter que les cheveux s’y habituent »

Nous mêmes croyons en ce mythe. La vérité, c’est que les cheveux ne font pas la différence entre les marques et ne deviennent pas plus tolérants aux produits. Si vous trouvez que votre shampooing ou votre après-shampooing n’agit plus comme avant, essayez de le fluidifier une fois par semaine pour éliminer la formation d’excédent.

 

« Si vous perdez vos cheveux, vous avez du souci à vous faire »

Absolument pas, ceci est tout à fait normal. Une centaine de cheveux environ tombent par jour. En effet, les cheveux suivent un cycle capillaire et ceux qui tombent sont remplacés. Si vous trouvez que vous en perdez plus que d’habitude, rendre visite à votre dermatologue reste la meilleure solution pour vous aider.