5 bonnes raisons de déjeuner seule

5raisons

5raisonsFace au « tout productif » qui pousse les salariés à réseauter à la moindre occasion, philippe silberzahn, professeur à polytechnique, à l’em lyon et spécialiste de l’innovation en entreprise, nous donne cinq bonnes raisons de s’isoler pour manger et ne rien faire (ou ce qu’il nous plaît) à l’heure de la pause déjeuner.

 

1. Parce que ce n’est pas une tare

Manger seule est souvent mal perçu. D’une part, parce que nous avons souvent le sentiment de « ne pas avoir trouvé » quelqu’un pour nous accompagner et d’autre part, parce que nous nous accordons un moment inutile, rien qu’à nous, trop souvent vécu comme une perte de temps. Or c’est bon pour nous, pour notre plaisir, mais aussi pour notre carrière. Être seule, c’est encore le meilleur moyen de réfl échir, de faire le point, et d’anticiper !

 

2. Pour sortir du cadre et innover

Les bonnes rencontres ont souvent lieu là où on ne l’imagine pas. C’est en allant au yoga ou en stage de plongée que l’on décrochera peut-être un contrat. C’est souvent l’occasion de rencontres différentes de celles dont nous avons l’habitude, qui nous poussent alors à sortir du cadre, à innover et à apporter de nouvelles idées à notre entreprise !

 

3. Pour réseauter intelligemment

Faire du networking demande une certaine conversation. Que raconterez-vous à vos interlocuteurs si vous ne faites que des choses utiles professionnellement parlant ? C’est parce qu’on sera allé voir cette expo, qu’on aura vu ce fi lm, que des liens pourront se tisser, qu’un interlocuteur ne s’ennuiera pas et qu’il aura peut-être envie de travailler avec nous.

 

4. Parce que l’inutile est plus utile qu’on le croit

Il faut être prêt à faire des choses sans en tirer une utilité. Certaine personne sont dans cette logique : « Je vais inscrire ma fille dans un cours d’équitation car ce sera bien vu le jour où elle voudra aller dans cette école. » C’est un leurre. Nous sommes bien incapables de savoir ce que nous ferons dans dix ans et ce qui nous sera utile. Steve Jobs, par exemple, a pris des cours de calligraphie pour le plaisir, sans savoir qu’un jour ceux-ci lui inspireraient le design de certaines polices Apple.

 

5. Pour éviter le burn out

Nous vivons dans une époque où l’on mesure tout. Tout instant doit être « productif ». Cette course nous épuise et, en plus, elle est idiote car contre-productive. Quand nous rentrons de vacances, nous mettons deux fois moins de temps à faire une tâche qu’avant de partir.

 

Que faire seule à l’heure du déj ?

L’avantage de vivre à Orléans et sur l’agglo c’est que l’on a toutes les installations sportives à proximité, on peut facilement trouver le temps de faire du sport à l’heure du déjeuner, mais pas que…
• Nager dans une eau à 28 °C et même prendre un cours d’aqua fitness à l’Inox à Olivet : entre 30 et45minutes.
• Taper la balle au squash Park d’Olivet ou de Saran : 30minutes.
• Faire un practice au Golf de Limère : 30minutes.
• Se faire masser, permet de lâcher prise : 20minutes de pure détente, pour un massage défatiguant du dos
Le SPA Orléans, 3, rue du Vieux Marché.
• Pique-niquer au Parc floral ou au parc Pasteur : on prend son temps…