ALLONS À L’ESSENTIEL (LES)

huile

ACTRICES DE NOTRE BIEN-ÊTRE, LES HUILES ESSENTIELLES S’UTILISENT EN PETITE QUANTITÉ POUR DE GRANDS EFFETS ! NOUS VOUS LES PRÉSENTONS À TRAVERS LES CONSEILS DE SOPHIE PERRONNET, NATUROPATHE.

LEURS VERTUS

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes très concentrés que l’on récupère après distillation, à ne pas confondre avec l’hydrolat, une eau fl orale obtenue après distillation des fleurs et que l’on va retrouver en cosmétique. Selon les huiles, on peut agir sur un domaine du corps ou sur un autre. Elles peuvent être anti-infectieuses, anti-bactériennes, anti-fongiques, anti-infl ammatoire, antispasmodiques. On les utilise en fonction des propriétés qu’elles tirent de leur composition. Généralement, elles nous séduisent par leur caractère apaisant. Grâce aux molécules qui viennent se fixer sur les récepteurs, elles apaisent le système nerveux qui, lui, aura une action cellulaire bénéfi que sur le mal physique.

LEURS ATOUTS

Contrairement à un médicament qui pourrait agir sur un désagrément, l’huile essentielle n’est pas un fabriqué synthétique qui perturbe le corps. Sans chimie, il n’y a pas d’effets secondaires. De plus, elle aura une action très rapide sur l’organisme qui cible et absorbe les éléments naturels qui répondent à son besoin et rejette ce qui ne lui est pas nécessaire. Elles peuvent stopper un rhume efficacement si l’on adopte les bons réflexes et remplacer l’automatisme de la prise médicamenteuse. Il existe également des « synergies » qui auront une action plus ciblée que l’huile d’une fleur/plante isolée.

NOTRE BIEN-ÊTRE

De par leur forme liquide, elles présentent des méthodes d’application variées : mélangées à un corps gras, elles font un baume plus facile à étaler ou à emporter. Diluées dans une huile végétale**, elles s’appliquent en onction sur la zone du corps que l’on souhaite solliciter ou apaiser : plexus solaire, poignets, gorge… En inhalation, déposez quelques gouttes dans un bol d’eau chaude ou un inhalateur et respirez-en les vapeurs. Sans oublier le diffuseur pour embaumer notre intérieur ! Vous ne savez pas quelle huile essentielle choisir ? Commencez avec une huile au parfum agréable qui a une réelle action sur votre bien-être, comme l’huile de bergamote. N’hésitez pas à en sentir plusieurs et à être à l’écoute de vos sens pour en choisir une.

LES PRÉCAUTIONS

Les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans. À l’achat, vérifiez le terme botanique (en latin) pour éviter de vous tromper. L’appellation « eucalyptus », par exemple, renvoie à plusieurs huiles aux effets différents. Ne remplacez pas non plus une huile essentielle par une autre sous prétexte que leurs noms se ressemblent (comme thym pour thymol). Lors de l’application, évitez les yeux et les muqueuses. Pour être certaine que l’huile essentielle est pure (non fractionnée avec d’autres substances), veillez à ce qu’elle dispose d’un label garantissant son origine biologique. Si on hésite, on s’oriente toujours dans son choix à l’aide d’un spécialiste. Enfin, il est impératif de respecter les doses conseillées par les professionnels et à ne pas les augmenter.