Astuces détox avant les réveillons !

e13

Avant d’attaquer le marathon gargantuesque des fêtes de fin d’année, une petite cure détoxifiante peut être salvatrice pour préparer votre corps à tous les futurs excès. M.K.

 

Les bombances de fin d’année approchent à grands pas et, malgré votre bonne volonté, vous finirez tôt ou tard par pactiser avec la bûche au chocolat et le foie gras. Pour freiner les effets de ces excès sur votre organisme, il peut être judicieux de faire une détox. Pas un régime, ni une diète ou une famine, mais une préparation de quelques semaines en amont pour purifier le corps et limiter la casse.

Une alimentation plus saine

Avant de vous lancer dans un régime monacal et de vous nourrir exclusivement de soupe et d’eau, sachez qu’il est inutile, et surtout dangereux, de maltraiter votre corps en jeûnant. En vous privant brutalement de certains aliments, votre organisme stockera plus facilement les graisses et les sucres au moment des fêtes.

Pour mener à bien votre détox, un mois avant les agapes, commencez par supprimer – ou du moins limiter – les sucres, les graisses, le pain (on opte plutôt pour du pain complet), le fromage, le beurre et les vinaigrettes. Faites le plein de fruits et de légumes en misant sur les produits de la saison : kiwis, clémentines, oranges, betteraves, potiron, endives, brocolis, choux, cresson… À la vapeur, en salade, au four ou en potages, ces ingrédients sains vous permettront de faire le plein de vitamines et d’éviter les carences. Ne zappez pas pour autant les féculents ! Riches en glucides lents, ils sont essentiels pour avoir de l’énergie et limiter les coups de pompe dans la journée. On réduit en revanche les doses et on évite d’en manger le soir.

L’hydratation avant tout

Si bien manger est important, bien boire l’est tout autant ! Pas de cure détox efficace sans de l’eau à foison pour éliminer les toxines et drainer les tissus. On emporte donc partout avec soi une bouteille de 1,5 litre et l’on pense à s’hydrater régulièrement tout au long de la journée.

Évitez le café, les sodas (même light) et bien sûr l’alcool pour nettoyer et reposer le foie avant le jour J.

Pour vous inciter à boire souvent, vous pouvez mélanger à votre eau un peu de jus de citron ou préparer des tisanes à base de plantes. L’artichaut, le romarin, le radis noir sont dépuratifs tandis que la piloselle est diurétique et la menthe poivrée facilite le transit. Enfin, pratiquez plusieurs fois par semaine une activité physique. Inutile de courir un marathon ou de vous mettre à la boxe si vous n’êtes pas un sportif aguerri, mais bougez un maximum au quotidien. Marche,  escaliers, trajets vers le bureau ou petites randonnées suffiront à vous mettre en bonne condition avant de vous attabler. Et si ces quelques restrictions vous demandent trop d’efforts, pensez aux chocolats et coupes de champagne qui vous attendent…

Cela devrait finir de vous motiver !