Benoît Pourtau : chanteur et papa

benoit-pourtau-chanteur-papaAlors que Le groupe de rock orléanais, La Jarry enregistre actuellement son 4e album, en près de dix ans de carrière, le chanteur du groupe orléanais s’est prêté au jeu du portrait.

Etre chanteur pour séduire ça aide ?

Ca dépend des filles… C’est vrai qu’il y a un côté lumière qui peut aider. Quelqu’un de connu va séduire plus facilement. Mais je connais aussi plein de chanteurs qui ne collectionnent pas les femmes ! Le rapport de séduction existe pour tout le monde. Quand on fait des chansons, on cherche à séduire notre public. Quand vous vous maquillez pour aller travailler, vous cherchez à séduire aussi.

L’amour, c’est un sujet inévitable pour des musiciens ?

Quand on écrit des chansons, on met sur papier ce qu’on a dans la tête, l’état d’esprit est reflété sur la feuille. Donc ça concerne aussi l’amour… Que ce soit le côté positif ou négatif.

Qu’est ce que vous aimez chez les femmes ?

J’aime qu’elles ne changent pas d’avis. Quand elles sont déçues, elles le restent. Quand elles sont vexées, aussi. Il y a un côté sûr de soi que j’aime. Du coup, on ne peut pas prendre le risque de décevoir. Pour cela, il faut être toujours dans la séduction, qu’on soit toujours présent.

Et qu’est ce que vous détestez ?

Le fait qu’elles soient organisées, ce planning, ce côté terre-à-terre dans leur quotidien, qui est plus important que chez les hommes, selon moi.

Qu’est ce que la femme moderne ?

C’est celle qui n’a pas besoin d’un homme. Elle vit sa vie, et si l’amour est là, c’est en plus.

Et la femme idéale ?

Ce n’est pas facile comme question car on a tous un idéal différent. Pour moi, la femme idéale c’est celle qui a du charme, qui a la classe… Bref, c’est la mienne !

Vous êtes papa d’un petit garçon. Qu’est ce qu’un père moderne pour vous aujourd’hui ?

Je ne sais pas trop si c’était différent avant, je ne peux pas comparer. Mais je pense que quand on est père, que ce soit aujourd’hui ou au siècle dernier, l’amour que tu donnes à ton enfant est le même.

Comment ça se passe chez vous ? Les tâches sont partagées ?

C’est un peu particulier car avec mon métier, je ne suis pas tout le temps disponible. Mais avec ma femme on n’a pas chacun un rôle bien défini. On est plus un relais pour l’autre. Ca m’arrive bien sûr de le changer, la guitare dans une main, la couche dans l’autre !