Benoît Vieubled… et que la lumière soit !

E1

Il nous invite en apesanteur dans un univers subtil et poétique ! De ses rêves de gosse devenus réalité en passant par l’ESAD (école Supérieure d’Art et de Design) d’Orléans où il fut tour à tour étudiant puis enseignant, Benoît a fait de son fief de la rue des Carmes un volcan de créativité où les autres artistes ne sont pas exclus. Rencontre avec un magicien… un vrai ! Philippe Chastanet 

« Je suis un peu un hybride entre déco et œuvres d’art ! » s’amuse Benoît Vieubled ! Les passants, eux, ne manquent pas de rêver devant la vitrine d’Ex-Nihilo, sa boutique-showroom du 86 rue des Carmes. Derrière, tout un univers où la poésie du créateur joue de patine, de reflets et de lumière… Lustres aux longues envolées qu’aurait adoré Alice dans son pays des merveilles, lampes qui s’enlacent dans un ballet délicat, clins d’œil à la magie des cirques d’antan, mappemondes qui inventent de nouvelles galaxies et pièces uniques qui en appellent au merveilleux. Dans son atelier situé de l’autre côté du patio, Benoît Vieubled est un alchimiste ! Les sens toujours en éveil, de ses voyages, comme récemment en Birmanie, il ramène le meilleur. « J’aime les matières brutes mais sophistiquées ! » admet-il avant d’évoquer le cristal… Lalique ou encore Baccarat. Son credo : raconter une histoire ! Et belle histoire que la sienne quand, déjà tout petit, il s’amusait à façonner des bougies colorées. « J’étais fasciné par la lumière… la transparence et, justement, la mise en… lumière d’une création ! ». Bien ancré dans son paradis orléanais, Benoît court d’expositions en salons et en collaborations prestigieuses. De Honfleur à Paris, en passant par la Fête des Lumières au Château de Cérons (Gironde), en ce début décembre, il est partout ! L’étranger n’est pas en reste… destination Dubaï puis cap sur la Corée sans oublier une escale artistique à Genève. De retour dans son jardin secret orléanais, l’homme n’en reste pas moins simple en évoquant ses petites séries qu’il affectionne tant même s’il vient de réaliser le totem emblématique d’une grande marque de parfum que l’on pourra bientôt découvrir au Bon Marché parisien ! Pour ses pièces les plus imposantes, comme ce lustre magistral pour un établissement de la rue de Rivoli à Paris, il gagne son second atelier perdu au fond de la Beauce. Alors, pas d’hésitation… suivez le guide et… entrez dans sa lumière !

 

Bio express
22 octobre 1964 : naissance à Blois.
1989 :  commence ses études à l’Institut d’Arts Visuels d’Orléans.
1997 : première création de luminaires.
Juin 2009 : ouvre Ex-Nihilo à Orléans.
2013 : collabore avec la Maison Chanel.

 

Club des 3
Poussez la porte ! Tel est le slogan lancé pour ces fêtes de fin d’année par Benoît, rejoint par deux autres créateurs de la rue des Carmes : Vitrail & Co et la styliste Florence Gossec. Alors, n’hésitez pas !

 

En boîtes
Elles annoncent la couleur : Fragile ! Deux petites boîtes, minimalistes mises en scène, discrètement fixées rue des Carmes et place Croix-Morin comme deux invitations à la réflexion… Subtiles vanités qui interrogent histoire de… « créer un lien ! ».

 

Sur le pont
Je viens d’acheter mon premier bateau. Il est de style hollandais, version 1950 en acajou et teck. C’est vraiment un rêve qui est devenu réalité.

 

Oui aux Carmes !
C’est un quartier en devenir ! Il me correspond… un village dans la ville où existe une forme de solidarité entre commerçants. Pas question d’en changer !