Cédric Neige fait le buzz

t1

Qui, à Tours, n’a pas entendu parler de Des Cheval, l’agence dont Cédric Neige est le co-fondateur, ou au moins d’une de ses campagnes ? Il faut dire que Cédric, fort d’une longue expérience, s’y entend pour faire mousser une marque… et notamment la sienne !

Sébastien Drouet

 

C’est dans les locaux de Tra_jectoire, l’espace de coworking spécial créatifs situé tout près des Prébendes, que Cédric Neige nous reçoit. Ici, au milieu des jeunes pousses, il est chez lui – d’autant plus qu’il est, avec ses acolytes de l’agence de comm’ Des Cheval, à l’origine de ce vaste atelier (c’était auparavant celui d’un architecte) ouvert il y a deux ans pile et joyeusement inauguré un peu plus tard. La bonne humeur, la cool attitude, le fait d’être bien dans ses baskets, c’est ce qui semble caractériser le designer graphique, directeur artistique de Des Cheval (clin d’œil à l’enfance et décalage calculé), dont le métier, pour résumer, consiste à « réfléchir aux problématiques de communication des entreprises. » Le genre de mission qui ne se conduit pas en solitaire : au total, ils sont cinq partenaires à travailler ensemble, à Tours, mais pas seulement, Nantes et Paris faisant aussi partie des terrains de jeu de la petite équipe bien connue dans l’Indre-et-Loire depuis qu’elle a mis au point la fameuse campagne « I Loches you » destinée à promouvoir la localité du Sud-Touraine. « On a voulu faire différent, transformer l’image de cette ville en imaginant quelque chose de ludique, se rappelle Cédric. Tout en recueillant l’adhésion des Lochois. Ça inquiétait au départ, mais finalement, les habitants ont été fiers. » Il y a de quoi : on en a même parlé au niveau national. Le buzz, il n’y a que ça de vrai !

En la matière, nous n’avons pas affaire à un néophyte. Faire parler de soi (ou de ses clients), c’est une science. « On utilise la culture populaire pour engager les gens, explique Cédric. Notre méthode est d’étudier le contexte, de cerner les objectifs. » Ensuite, peu importent les outils. Certains sont adaptés à tel client, pas à un autre. « Le print n’est pas mort, assène le spécialiste. D’ailleurs, nous passons beaucoup de temps à choisir les papiers. C’est ce qui donne l’identité. » Trouver celle qui correspond à chacun, c’est l’un des intérêts de ce métier dont il a découvert les différents aspects au fur et à mesure : « Je me suis intéressé d’abord au design graphique. La com’, le marketing, c’est venu plus tard, mais c’est un challenge intéressant. Faire monter une marque, c’est excitant. Et je trouve que la publicité doit faire sourire, ou interroger. C’est cela qui me plaît. » Pas de doute, Des Cheval est dans la course… 

www.descheval.com

 

Bio express 

3/01/1979 : naissance aux Lilas (93)

1998-2001 : école Etic (design graphique et arts appliqués) à Blois

2001 : 1er job à Nantes

2003 : Billabong Europe

2011 : avec son associé Lucas Charvet, idée de monter Des Cheval

2013 : Campagne « I Loches you »

 

Buzzique

Partagée et commentée à qui mieux-mieux début mars par Le Parisien, Le Figaro ou encore Stratégies : une fausse pub pour le basilic conçue à partir d’une chanson d’Orelsan, « Basique ». Un buzz bien pensé, « pour faire parler de nous », avoue Cédric.

 

Ses cantines

Cédric est un fidèle de la Réserve, rue Colbert, et du bar du Vieux-Château, rue du Président-Melville. Un bon burger chez Cuisinez-moi lui convient parfaitement. Parmi ses autres adresses favorites : le café Marcel, place Plumereau, et l’Alexandra, dans le même quartier.

 

Son quartier préféré à Tours

Plume ! Et ça tombe bien, c’est là qu’il vit. Mais la proximité des Prébendes lui sied aussi. « Ce n’est pas un quartier hyper-dynamique, mais je travaille dans un lieu agréable. J’y passe beaucoup de temps. »

 

Au sommet de la vague

C’est à l’école Etic (Blois) que Cédric va faire des rencontres déterminantes, qui vont le conduire à œuvrer dans le domaine du surf. « J’ai travaillé dans le sud-ouest pour une boîte australienne, je m’occupais du print pour les t-shirts, des dossiers de presse, de la communication sur les fringues… » La glisse est un univers qu’il va accompagner de longues années, en agence ou en free-lance.