Cet été, destination près de chez vous !

ETE-EDITH

Ce n’est pas pour rien que des touristes venus des quatre coins du monde choisissent le Val de Loire, et notamment le Loiret, pour passer leurs vacances. Pourquoi ne pas faire comme eux ? La tendance aux circuits courts, à la consommation de proximité, peut aussi s’appliquer au tourisme. Surtout quand l’offre est si variée, si alléchante. Hébergements insolites, promenades en bateau, animations pour enfants (et parents), festivals… On ne s’ennuiera pas dans le Loiret cet été ! Sébastien Drouet

Safari photo urbain avec un coursier
Vous connaissez sûrement ces tricycles couverts qui traversent Orléans de part en part à plus ou moins vive allure. En revanche, saviez-vous que ce moyen de locomotion vous était proposé, non seulement pour vous rendre d’un point A à un point B, mais aussi pour une visite pas comme les autres ? Avec « mon coursier de quartier », franchise présente dans de nombreuses villes, partez à la découverte d’Orléans. Et surtout, n’oubliez pas votre smartphone, pour prendre la pose sur le parcours… Instagram, tu vas voir ce que tu vas voir !
www.moncoursierdequartier-orleans.com

Sortie en pleine nature
Entre la digue et la Loire, le site de Courpain, à Ouvrouer-les-Champs (ne pas confondre avec la pointe de Courpain, à la confluence de la Loire et du Loiret), est une ancienne zone d’extraction de granulats. La faune et la flore se sont réappropriées cet espace de 17 hectares où évoluent, en saison, plus de 160 espèces d’oiseaux (balbuzard pêcheur, sterne naine, sterne pierregarin, cigogne noire…). Des visites guidées naturalistes y sont régulièrement organisées : par exemple, le 31 août prochain…
www.maisondeloire45.fr

Devenez festivalière !
Les vacances avant l’heure : du 6 au 23 juin, le festival de Sully, 46e du nom s’il vous plaît, attend les amateurs de musique classique pour 15 concerts dans 10 villes, avec, en raison de l’anniversaire de la Renaissance, une mise à l’honneur de l’Italie et de cette période si riche dans tous les domaines. Sont annoncés : Renaud Capuçon, André Manoukian, Jakub Józef Orlin’ski, le Concert de la Loge, les sœurs Nemtanu…
www.festival-sully.fr

Jeu de piste à l’arboretum
500e anniversaire de la Renaissance oblige, l’arboretum des Grandes Bruyères se met à la page et convie les enfants à faire comme les savants de l’époque, c’est-à-dire découvrir les richesses naturelles dans le cadre d’une véritable expédition botanique sur les continents américain et asiatique. Un jeu de piste leur est remis au départ pour mieux les guider.
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr

Une nuit (ou plusieurs) sous un tipi
Jouer aux Indiens, quel que soit son âge (mais cela amusera à coup sûr les enfants) ? C’est possible à Saint-Hilaire-les-Andrésis, sur le site écologique de Tipi Bivouac. Pas d’eau courante, pas d’électricité (évidemment, comme les vrais Indiens !), en déconnexion totale. On va puiser son eau, on se réchauffe au coin du feu… et on apprend à vivre au rythme de la nature environnante, source de multiples balades.
www.tipibivouac.com

À petite allure, en péniche
Direction : l’est du département, pour une autre manière de découvrir les canaux du Loiret, une autre manière de vivre, même, sans qu’un permis spécial ne soit nécessaire, et sans que le passage d’écluses ne soit un problème (les éclusiers sont là pour aider). Le principe ? Simplissime : vous partez d’une base, entre amis ou en famille (2 à 12 personnes), et vous vous laissez dériver tranquillement, à 6 km/h, en faisant des haltes où vous voulez, quand vous voulez.
www.lescanalous.fr / www.locaboat.com / www.leboat.fr

Orléans avec un greeter
Les greeters, ce sont ces fins connaisseurs bénévoles dont le plus grand plaisir est de partager leur culture orléanaise avec les touristes… ou avec les Orléanais curieux de connaître les monuments et anecdotes de leur ville ou d’un quartier emblématique. Tous ces détails qui leur ont échappé… mais qui n’ont pas échappé à leur compagnon de balade d’un jour !
orleans.greeters.online

Anthony, 25 ans, greeter depuis 2017
« Le but est de partager du bon temps et de présenter sa ville sur des thèmes précis, pas forcément en lien avec l’histoire. Certaines balades se font sur le thème des restos, des magasins… Ce n’est pas forcément traditionnel, mais c’est forcément gratuit ! Nous nous baladons – car ce sont des balades (1h/1h30), et non pas des visites, celles-ci étant effectuées par des guides professionnels – avec un groupe de six personnes au maximum. J’en fais une ou deux par mois durant l’été, sur des thèmes classiques pour ma part. On déambule dans les rues du centre ancien, y compris avec des gens qui connaissent déjà. Car il y a des Orléanais ! Ils représentent la moitié des personnes qui viennent aux balades. Ce sont des gens qui ne connaissent pas ces endroits devant lesquels, pourtant, ils passent tous les jours. Je voulais partager, avec eux et avec ceux qui viennent de plus loin, ma passion pour cette ville. »

La Loire en bateau traditionnel
Autrefois, gabarres, futreaux, toues et autres embarcations propres au fleuve royal naviguaient en nombre sur ses eaux. Avant que la concurrence du chemin de fer ne se fasse trop forte… Depuis quelques années, grâce aux efforts de passionnés, les bateaux de Loire sont de retour pour le plus grand bonheur des curieux qui sont invités à embarquer pour se laisser flotter tout en écoutant les explications des guides-pilotes.
www.passeursdeloire.fr (départ de Sigloy)
www.coeur2loire.com (le Bateau-atelier, au départ de Meung-sur-Loire)

Céline, Orléanaise de 36 ans, a récemment embarqué avec Passeurs de Loire : « Nous étions 8 personnes, pour une balade d’1h30 en famille, à l’occasion d’un anniversaire de mariage. C’est une sortie plutôt tranquille, qui convient d’autant mieux aux personnes qui s’intéressent vraiment à la Loire. Il faut avoir un minimum de curiosité, voire de connaissance sur ce fleuve et son environnement, pour que les échanges avec le pilote, un vrai passionné, soient enrichissants. »

Contre la montre par équipe
Non, ce n’est pas une épreuve du Tour de France. Mais c’est la grande tendance du moment : les escape games fleurissent un peu partout, et en la matière, le Loiret n’est pas le département le moins pourvu. Une bonne idée pour occuper la famille en cas de pluie… Par ailleurs, si le beau temps est de la partie, les amateurs d’énigmes auront de quoi faire avec une chasse au trésor, organisée à Orléans les 18 juillet et 18 août. En route, les Sherlock Holmes !
www.lachasseautresorleans.fr
www.bank-escape.fr (Orléans, sur des thèmes locaux ; scénarios pour les 7-12 ans également)
chambredesmysteres.com (escape game à la Ferté-Saint-Aubin)
chateau-de-la-bussiere.fr
escapetime-orléans.fr
www.esc-ape.fr (Saint-Pryvé Saint-Mesmin)
orleans.getout.fr

Une nuit à l’hôtel de l’Abeille
Une institution à Orléans ! Et un établissement qui célèbre son centenaire cette année… Véritable hôtel-musée, décoré de meubles anciens et d’objets consacrés à Jeanne d’Arc (à partir d’une collection débutée par le père des actuels dirigeants), cet hôtel tout confort est aussi de son temps : salle de fitness et roof top (avec vue sur la ville) sont plébiscités par les clients. Et pourquoi pas, par les Orléanais ?
www.hoteldelabeille.com