Ciné promo : les coulisses

bienvenue-a-bord

Vous faites peut-être partie des 1 200 personnes venues au Pathé assister à l’avant-première de la comédie de la rentrée Bienvenue à Bord. Visitez les coulisses de ce rendez-vous…

Une avant-première, c’est d’abord une rencontre avec le public et juste avant avec la presse locale. Le réalisateur et les têtes d’affiche sont ici pour défendre le film.
Mardi 27 septembre, 18H30, effervescence devant le Pathé place de la Loire. Deux grosses berlines noires se garent, à côté du camion régie de France 3 Centre. De la première sort Dubosc, de l’autre Darmon, Valérie Lemercier, excusée pour cause de tournage d’Astérix, n’est pas là. Les journalistes et les photographes, leur emboîtent le pas. Une petite table nous attend, rencontre intime avec deux acteurs très populaires (certains journalistes et photographes ne résisteront pas et demanderont un autographe). Le réalisateur, Eric Lavaine, défend bec et ongles sa croisière humoristique et se déclare amateur de bonnes nouvelles : aurait-il fait un film anti-crise ? On apprend que tourner une comédie ce n’est pas drôle, mais que celle-ci a permis d’aller à Miami et dans les Caraïbes. Dernière confidence : le film devait s’appeler « L’île Flottante ».

La promo pour Franck Dubosc, une corvée ? « Ça fait partie de notre boulot et puis je prends une bouffée de public, » mais il est fatigué, alors il demande quand il pourra faire une pause avant de faire France 3 et la tournée des 5 salles combles : « je me suis couché à 3 h du mat et la vie de papa ça change. » Très vite des amuses bouches arrivent tout droit du Lift, ça va mieux !
Darmon, très agréable, se lâche et défend son travail : « Avant j’étais intransigeant et sévère pour ce genre de film. On pleure des mêmes choses, il faut accepter de ne pas rire des mêmes choses ».