Comment réaliser un faire-part de mariage ?

wedding set - just married

 

C’est généralement à ce moment là que les festivités commencent ; dès l’envoi du faire-part ! Il est donc impératif de ne pas le louper. Joli, élégant, il doit être l’image de votre mariage, lui donner le ton tout en restant informatif. Pas de panique ! Edith vous dit tout sur comment réaliser un faire-part de mariage !

Fonction
Il faut tout d’abord établir la liste de toutes les personnes que vous souhaitez informer de votre union. Car oui, la fonction première du faire-part est donc d’informer. Y figurent la date ainsi que les lieux. En général, on ne fait figurer que les informations concernant la cérémonie religieuse, que ce soit une messe de mariage ou une bénédiction nuptiale. On ne mentionne que rarement la cérémonie civile, qui est plus intime. On informera de vive voix ou par courrier séparé la famille et les proches que l’on espère voir pour cette cérémonie civile. En revanche, s’il n’y a pas du tout de cérémonie religieuse, on fera dans ce cas figurer les informations concernant la cérémonie civile.

 

Préparation du faire-part
Concernant la préparation, il faut tout d’abord établir différentes listes. Habituellement, les personnes à qui l’on adresse un faire-part sont au moins conviées à la cérémonie et au vin d’honneur. Mais si l’on désire « prévenir » des gens de son mariage sans forcément souhaiter leur venue au vin d’honneur, il faudra envisager un système de faire-part avec une deuxième carte supplémentaire pour l’invitation au vin d’honneur, et une troisième pour l’invitation à la soirée.

 

Délai pour envoyer le faire-part
Un faire-part s’envoie au minimum deux mois avant la date du mariage, mais si c’est possible, il est préférable de l’envoyer plus tôt (trois ou quatre mois), surtout si le mariage a lieu en juillet, août ou septembre.

 

Conception du faire-part
Plusieurs formules sont possibles : le choix d’un type prédéfini dans des catalogues ou bien la conception d’une maquette originale avec l’imprimeur. Quelle que soit la solution choisie, les maisons sérieuses vous imprimeront un prototype que vous pourrez éventuellement modifier avant de lancer l’impression de la totalité de la commande.

 

Conventions
Si plusieurs membres de la famille « font part » du mariage des jeunes, on mettra dans l’ordre les grands-parents maternels, les grands-parents paternels, puis les parents. Si l’on veut respecter les traditions, il faudra écrire « M. et Mme » suivis du prénom du monsieur. Exemple : « M. et Mme Jean Duchemin… ».
Attention : s’il s’agit d’une femme divorcée, on rajoutera son prénom avant son nom : « Mme Estelle Moreau… » S’il s’agit d’une femme veuve, on utilisera dans ce cas la formule avec le prénom de l’époux : « Mme Jacques Dupont… »

 

Les formules
On rencontre deux cas principaux : dans le premier, ce sont les parents (et grands-parents) qui annoncent le mariage de leurs enfants. Dans le second cas ce sont les futurs mariés qui annoncent eux-mêmes leur mariage.

 

Réponse au faire-part
En ce qui concerne la réponse à votre invitation, il est nécessaire de préciser la date sur votre faire-part (« réponse souhaitée avant le… »). On demandera une réponse un mois avant la date.