Cuisiner ? Un jeu d’enfant !

HD_deguster_junior2

Toutes les mamans sont un jour confrontées au « J’aime pas… » d’un enfant bougon face à son assiette. Et si l’appétit venait… en cuisinant ?

Impliquer ses enfants dans la préparation des repas est un bon moyen de titiller leurs papilles, et de les habituer petit à petit à une nourriture variée et équilibrée. De la farine au bout du nez et du chocolat autour de la bouche, c’est en revêtant eux-mêmes la toque que nos chers petits ont toutes leurs chances de devenir de fins gourmets.

Promenade au marché

Le marché, c’est l’occasion de découvrir des variétés de fruits et légumes, avec parfois de drôles de formes qui l’amuseront. Bien souvent, ils se les verront offrir à la sauvette, une petite tranche de saucisson par-ci, un petit morceau de fromage par-là… Un bon moyen de découvrir de nouvelles saveurs.

La main à la pâte 

La plupart du temps, nos enfants s’installent les pieds sous la table. Pourquoi ne pas les faire jouer aux marmitons, en leur proposant de préparer la vinaigrette ? Ils auront vite compris les proportions et seront très fiers de leurs prouesses. De jour en jour, ils varieront les plaisirs en ajoutant fines herbes ou échalotes.

Établir les menus ensemble 

Tenir compte de leur avis pour préparer les menus les tient en haleine jusqu’au prochain repas, et cela permet de leur montrer comment équilibrer l’alimentation : lundi midi purée, mais au dîner, légumes verts.

Le mercredi, c’est toi qui choisis

Après leur avoir fait avaler épinards et brocolis, on peut bien leur laisser carte blanche une fois dans la semaine. Allez, une concession pour le steak-frites-glace du mercredi !

Les garçons aussi

La cuisine n’est pas que le royaume des filles… Profitons de l’enthousiasme de nos petits garçons pour leur inculquer d’ores et déjà le réflexe du tablier.

 

Mes recettes préférées avec mes enfants

« J’attache beaucoup d’importance à la parité. J’apprends donc à cuisiner à mes garçons et ils adorent. Ils savent préparer les cannelés, les lasagnes, les croissants au jambon et fromage, les montécaos (des spécialités pieds-noirs), les lentilles… Ils suivent Top chef avec beaucoup d’intérêt, et la version enfants par-dessus tout ! »

Nathalie, maman d’Hugo et Paul, 
11 et 5 ans.

 

La sélection d’Edith

La cuisine et les gâteaux,  éd. Fleurus : des recettes simples et qui en jettent. 

Cyril Lignac et les petits chefs : ses souvenirs d’enfance en 36 recettes. 

La cuisine des p’tits chefs, coll. Toquades : 50 recettes
pour les petits, les moyens et les grands à partir de 7 ans. 

L’atelier cuisine des enfants, éd. Hachette : convivial et pratique. 

 

Ils l’ont dit

« Moi, ce que je préfère le plus, c’est faire les courses avec maman » !
Laetitia, 6 ans.

 « C’est trop bien de faire la cuisine, parce que les ingrédients ne sont plus les mêmes avant et après, c’est comme un tour de magie » ! Raphaël, 9 ans.

 

Trucs et astuces

Dans une fratrie, on peut établir un roulement pour préparer les repas. Cela évitera que l’un d’entre eux se défile à tous les coups. Et tant qu’à faire, le jour où ils n’aident pas à la cuisine, les enfants peuvent assurer le service, ce dont ils raffolent, car ils ont le droit de se lever de table !