DÉSADDICTION AU X

Addiction

ECLAIRAGE SUR LA PORNO DÉPENDANCE, UN NOUVEAU PHÉNOMÈNE QUI TOUCHE LES INTERNAUTES MÂLES…

D’après une étude Ifop 2014, 7 % des Français consomment quotidiennement des images à caractère pornographique et le sexe virtuel a rendu dépendants quantité d’internautes. C’est le constat qui s’impose aujourd’hui pour de nombreux chercheurs, inquiets du développement incontrôlé de cette fièvre X. Loin d’être anodine, cette nouvelle forme d’addiction, particulièrement douloureuse, est désormais désignée sous le terme de « porno-dépendance ».

UN MAL QUI ISOLE

Provoquant isolement, irritabilité, baisse de l’estime de soi et dépression, l’addiction au porno enferme ses victimes dans une spirale infernale où le plaisir disparaît devant un besoin irrépressible de visionner des images salaces. La honte et l’angoisse d’être jugé conduisent en outre la plupart des dépendants à taire leur souffrance. Ils courent alors le risque de s’enfoncer plus encore dans une spirale destructrice, tant d’un point de vue personnel que social.

CONFESSION D’UN ANCIEN ACCRO

Ancien porno-dépendant, Florent Badou a décidé de raconter son cauchemar dans un livre, Avant j’étais accro au porno, qu’il destine essentiellement aux personnes concernées par cette souffrance. Au-delà du simple témoignage, cet ingénieur parisien de 32 ans met en effet son expérience d’ancien accro au service de tous ceux qui rencontrent des difficultés à mettre un terme à leur propre addiction. Cette volonté de témoigner ne lui est pas venue par hasard : après quinze années d’un engrenage dangereux et douloureux, il a créé le site internet stopporn.fr qui, en un an d’existence, a connu un succès fulgurant. C’est dire si le nombre de victimes silencieuses de ce nouveau mal du siècle va bien au-delà de la simple anecdote.

MANUEL DE DÉSADDICTION

Souhaitant apporter des réponses pratiques et faciles à appliquer au plus grand nombre, Florent Badou a alors eu l’idée de rédiger un ouvrage clair et didactique sur ce sujet : « Le point fort de mon ouvrage est qu’il propose une méthode pratique et efficace pour sortir de l’addiction à la pornographie. Le style et la présentation se veulent simples et accessibles à un large public. » Aujourd’hui totalement sevré, Florent Badou y explique notamment comment prendre conscience des moments, des situations ou des états émotionnels favorables à la consommation de pornographie, et donne ensuite les clés d’un indispensable décentrement de soi et de l’ouverture à une nouvelle vie. La préface du professeur Marc Auriacombe – thérapeute, enseignant et chercheur en psychiatrie et addictologie – apporte un précieux éclairage scientifique. Il explique en quoi cette addiction est « invalidante », et le désarroi de ses victimes, « indicible ». Cet expert souligne également combien il s’agit d’une « souffrance extrême, méconnue du public et parfois des professionnels de santé non spécialisés ». Aider les dépendants à cheminer vers une guérison semble donc urgent, d’autant que leur mal-être n’est pas sans issue. Sortir de ce que Florent Badou appelle une « prison psychologique » est possible.