Edith récompense les audacieuses

Le 7 novembre prochain, les femmes qui osent dans le monde de l’entreprise recevront quatre prix qui récompenseront leur audace et la qualité de leurs projets. Explications.

 

Depuis son premier numéro, sorti en novembre 2010 (hé oui, déjà deux ans et demi !), Edith ne cesse de mettre en avant la place de la femme dans la société. Cette posture, loin d’être un combat d’arrière-garde, va trouver à l’automne prochain un nouvel écho. En créant le Trophée des Audacieuses, Edith Mag et l’Asso d’Edith souhaitent simplement récompenser les femmes qui ont concrétisé leurs envies professionnelles sans se préoccuper du qu’en dira-t-on et ont créé leur entreprise. C’est cette ténacité et cette envie farouche de réussir, alors que les femmes ne représentent en France que 30 % des créateurs d’entreprise, qui seront justement consacrées. Un jury constitué de dirigeantes et de dirigeants d’entreprise (40 % d’hommes et 60 % de femmes, selon l’exact inverse de ce qui se passe dans les conseils d’administration des grandes sociétés) se réunira donc le 7 novembre prochain pour récompenser ces Audacieuses du XXIe siècle, lesquelles pourront s’inscrire dans cinq catégories qui leur seront ouvertes : Nouvelles Technologies, Commerce et Artisanat, Services, Économie Solidaire et Développement durable, Innovation. Selon le règlement du Trophée, les candidatures sont ouvertes « à toutes les femmes créatrices d’une entreprise à titre individuel (sont incluses micro-entreprises et auto-entrepreneurs), et créatrices ou repreneuses d’une société commerciale dans laquelle elles doivent être majoritaires ou égalitaires dans la détention du capital social, et détenir la fonction de gérante ou de mandataire sociale. » Que les agricultrices se rassurent, elles ne sont pas exclues du Trophée… Elles devront seulement, comme les autres entrepreneuses dans ce cas, justifier du fait qu’elles ont créé leur entreprise ou sont à la tête de celle-ci depuis au moins 18 mois. Tous les dossiers de sociétés répondant à ces critères seront examinés par le jury, à condition, enfin, que le siège social soit situé dans le Loiret.

 

Le 1er prix 100 % féminin dans le Loiret

Que gagneront les postulantes ?
La reconnaissance de leur savoir-faire, mais aussi plusieurs dotations financières. D’autre part, les partenaires du Trophée des Audacieuses mettront « leur talent au profit de l’image des 5 lauréates en leur offrant des prestations professionnelles dans le domaine de la communication ». Campagne de comm’, vidéo de présentation de leur entreprise ainsi qu’encarts publicitaires offerts dans différents supports édités par Scoop Communication seront autant de gratifications qui permettront aux femmes récompensées de renforcer l’image de leur société. Espérons que cette initiative encouragera d’autres vocations et donnera des idées à d’autres Audacieuses qui s’ignorent !

 

A SAVOIR

Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur www.le-trophee-des-audacieuses.com. Ils doivent être envoyés au plus tard avant le 16 septembre prochain à Asso Edith Trophée des Audacieuses, 585 rue de la Juine, 45 160 Olivet ou sur tropheeaudacieuses@edith-magazine.com. La participation est gratuite.