Emma Lesprit de la cour à la posture

© Julie Rey © Julie Rey

Sportive de haut niveau, puis avocate, Emma Lesprit a un temps arrêté de travailler. Puis, ayant découvert le yoga, elle crée un « centre de posture » pour aider les gens à retrouver du confort dans leur corps.

 

« J’ai toujours été très active », annonce Emma Lesprit. Dès son enfance, elle canalise son énergie en faisant du sport. Demi-fond, vitesse, lancer de poids. Puis, au début de l’adolescence, elle enchaîne les championnats de cross et les 400 mètres. Jusqu’au jour où on lui propose des « piqures de vitamines ». Son père s’y oppose, elle aussi. Fin du chapitre. « J’ai jeté mes chaussures à pointes. Mais j’ai continué à courir et je cours encore aujourd’hui tous les jours : cela fait partie de mon hygiène de vie. » Entre la fin de sa carrière de sportive de haut niveau et aujourd’hui, Emma Lesprit devient avocate. « Par hasard », dit-elle très simplement. Après quatre ans de droit, elle passe le concours pour débuter les plaidoiries à l’âge de 24 ans ! Passionnant, mais très prenant. « Je travaillais au moins 12 h par jour. » Une cadence qui lui convient, jusqu’à l’arrivée des enfants… Après une longue concertation avec son mari, elle raccroche à nouveau. « Un choix complètement assumé, qui m’a permis de mettre les choses à plat, de me reposer et de retrouver la sérénité. » C’est aussi à ce moment-là qu’elle découvre le yoga. « Une pratique intense, contrairement à ce que j’imaginais, qui m’a permis de gagner en souplesse et d’améliorer ses performances en course à pied. »

 

Dire adieu aux douleurs

 

Son credo ? Bien s’étirer et travailler sur l’alignement. Car pour que le corps tienne, il faut en prendre soin. Son mari, chirurgien orthopédiste spécialiste de l’épaule, l’encourage dans ce sens. Sa philosophie a lui, c’est d’éviter d’opérer tout le monde. Lui aussi est convaincu que l’usage que l’on fait de son corps peut avoir des conséquences délétères (si on s’en sert mal) ou extraordinaires (si l’on apprend à s’en servir bien). Entre sa pratique professionnelle exigeante et le tennis, il a mal au dos et souffre d’une sciatique. Grâce aux exercices que lui propose Emma, il se débarrasse complètement de ses  douleurs ! Forts de cette expérience, Emma et Éric Lesprit imaginent un centre dans lequel les gens pourront venir soigner leurs problèmes de posture et, du coup, se débarrasser de toutes leurs douleurs. Le « centre de posture Emma Lesprit » ouvre ses portes en septembre 2014. « Nous utilisons des techniques du yoga pour re-posturer les personnes afin de les aider à se débarrasser de leur gêne ou de leurs douleurs. » La prise en charge est très individualisée, ce qui permet à chacun de retrouver petit à petit du confort dans son corps. Ce qui se répercute indéniablement sur la vie quotidienne. Les personnes reprennent conscience de leur corps pour en faire bon usage. Une bonne idée, qui reprend à merveille l’adage populaire : « Qui veut voyager loin ménage sa monture ! »