Entrepreneurs Higtech orléanais : Maxime, Antoine & Mathieu

entrepreneurs-higtech-orleanais-maxime-antoine-mathieuIls ont entre 18 et 21 ans et ont fait le pari fou en pleine crise de lancer leur entreprise multimédia, baptisée Multyde.

Est-ce plus facile pour des garçons de monter leur boite que pour des filles ? 

Antoine : C’est plus facile selon moi car les filles sont plus méticuleuses, plus organisées, peut-être plus prévoyantes de nature.

Mathieu : C’est vrai que nous on va foncer alors que les filles vont peut être plus réfléchir. Ce sont deux approches différentes mais il n’y en a pas une mieux que l’autre; on prend peut-être plus de risque mais on apprend avec nos erreurs.

Accepteriez-vous que votre femme ait un meilleur salaire que vous ?

Mathieu : Oui, bien sûr. L’essentiel n’est pas l’argent mais c’est de se plaire dans son travail !
Maxime : ça m’ennuierait… Je n’ai pas été élevé comme ça. Ca n’a rien à voir avec le fait d’être macho ou quoi. C’est juste que je n’assumerais pas le fait de ne pas pouvoir être protecteur, de ne pas pouvoir mettre ma famille à l’abri. Je me sentirai mal à l’aise. C’est une question d’éducation je pense.

Qu’est ce que vous détestez chez les femmes ?
Antoine : Je n’aime pas trop leur comportement lunatique parfois… Elles changent d’humeur en 2secondes !

Mathieu : Quand elles sont jalouses à l’excès. La jalousie, c’est une qualité quand c’est modéré car ça montre qu’elles tiennent à nous, mais ça peut vite devenir un défaut.

Qu’est ce que vous aimez ?

Antoine : Leur optimisme, leur sourire, ça apporte de la joie de vivre. Et leur fibre maternelle ; que ce soit pour nous câliner ou pour nous rappeler les choses, comme mettre une écharpe pour sortir, elles sont très attentionnées.