Gazon mode d’emploi

Fotolia_40741902_Subscription_XXL

Mettre du gazon dans son jardin ne date pas d’aujourd’hui. Déjà, les Romains découpaient des morceaux de prairie pour agrémenter leur terrain. Mais ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle que le gazon s’est imposé en France, dans un esprit tout « british ».

Le gazon d’ornement

C’est celui que vous avez dans votre jardin. Il s’agit d’un « écrin » idéal pour mettre en valeur toutes vos plantations. Mais obtenir un beau gazon est tout un art. Et l’entretenir demande malgré tout de l’attention et des soins.

LA TONTE doit être régulière, c’est-à-dire tous les cinq jours environ. Cela favorisera l’implantation des graminées qui composent la pelouse, et fera disparaître la plupart des autres plantes indésirables.

Maintenez toujours la même hauteur de coupe en veillant à ce que vos lames de tondeuse soient parfaitement affutées.

L’ARROSAGE est indispensable, mais attention à ne pas gaspiller ! Si vous arrosez votre gazon, faites-le tard le soir, ou la nuit si vous disposez d’un système automatique. Arrosez tous les jours en saison estivale pendant 10 à 20 minutes selon la texture de votre sol. Une terre argileuse retiendra l’eau plus longtemps qu’une terre sableuse.

L’ENGRAIS. Si vous voulez une pelouse bien verte, résistante, l’épandage d’engrais est important. Une composition 15-5-20 à raison de 20 à 30 grammes au m2 est suffisante avec trois applications après une tonte en avril, en juin et en juillet. Complétez par un arrosage.

Si vous n’avez pas d’arrosage automatique ou si la surface est trop importante, pas d’inquiétude ! Si votre pelouse devient paillasson, elle repartira sans problème. Seule l’esthétique visuelle n’est pas agréable.

LA SCARIFICATION. Elle s’effectue en fin d’hiver et consiste à enlever, à l’aide d’un appareil, toutes les mousses tout en aérant le sol. C’est une opération qui doit être effectuée tous les ans pour avoir un gazon en bonne santé.

Enfin, il y a la sempiternelle mousse qui finit par coloniser votre gazon et qu’il faut éliminer. La scarification régulière est un moyen de le faire. L’apparition de la mousse est surtout due à l’exposition du gazon à l’ombre, ou à une humidité stagnante. Epandez alors des algues marines à raison d’1 kg pour 20 m2. Le sulfate de fer est efficace, mais a tendance à acidifier le sol et à faire disparaître certaines graminées qui composent votre pelouse.

ET LES TAUPES ?

> Bien évidemment, si vous arrosez, elles trouvent les vers et les larves dont elles raffolent.

Dès que les monticules de terre apparaissent, n’hésitez pas à enfiler dans la galerie des chiffons imbibés de produit vaisselle odeur citron, ou encore d’écraser des gousses d’ail. Leur odorat est très fin et ce « parfum » les fera fuir.

Une dernière chose pour l’entretien de votre pelouse et votre entretien physique : aérer votre gazon. Cela peut se faire avec des semelles hérissées de clous que l’on trouve dans le commerce.

Pour conclure, n’oubliez pas qu’une pelouse, pour être belle, demande qu’on s’occupe d’elle…