Gelée royale : le plein de santé pour l’hiver

E7

La rentrée rime souvent avec stress et rythme soutenu. C’est donc le bon moment pour conserver la vitalité et la forme engrangées durant l’été. Pour cela, les cures de gelée royale et de pollen biologiques sont idéales. Ces produits naturels renforcent l’organisme tout en prévenant la fatigue physique et intellectuelle. Mode d’emploi… A.S.

Les changements de saison sont souvent synonymes d’agressions et de baisses de moral. Or, il existe dans la nature un produit d’exception pour retrouver une énergie positive : la gelée royale. Issue d’une sécrétion de l’abeille, c’est la nourriture exclusive de la reine dans la ruche : source de vitamines B3 et B5, d’oligo-éléments et d’acides aminés indispensables à l’équilibre, la gelée royale contribue à renforcer les défenses de l’organisme, pour passer l’année en pleine forme. Une étude sur plusieurs patients a par exemple démontré les effets positifs de cette substance sur la baisse du taux de cholestérol. Efficace à partir de 500 mg par jour à faire fondre sous la langue, la gelée royale peut être consommée à toute période de l’année, et par toute la famille ! Explications.

Royale, la gelée !

Si elle est un élixir pour la reine des ruchers, la gelée royale, produite par les abeilles nourricières, peut l’être tout autant pour les consommateurs. Se présentant sous l’aspect d’une pâte blanchâtre ou jaune, elle renferme des vertus nutritives et énergétiques qui contribuent à l’amélioration des performances physiques et intellectuelles. Sa substance contient de fait plus de cent composants complexes dont le calcium, le fer et le potassium, mais aussi des sels minéraux, des oligo-éléments et des substances naturellement antibiotiques. Prise dès septembre, à doses régulières, elle stimule les défenses immunitaires, redonne du tonus et contribue à remonter le moral des troupes ! Elle peut aussi, en cas d’attaque de l’organisme, lutter contre les différentes maladies hivernales, à condition de la prendre sous forme de cure de dix jours minimum.

Le pollen, pour rééquilibrer l’organisme

Contrairement aux idées reçues, consommer du pollen n’a rien d’allergisant et encore moins pour ceux qui sont sensibles à cette substance naturelle. En effet, les pollens entomophiles récoltés par les abeilles n’ont rien à voir avec les pollens anémophiles transportés par le vent, à l’origine des manifestations allergiques respiratoires. Ce pollen de fleurs peut donc être pris sans aucun inconvénient par les personnes souffrant de coryzas spasmodiques ou d’asthme.

Lors de la période hivernale, son action biologique permet de rééquilibrer l’organisme grâce à ses nombreux éléments vitaux. De plus, il favorise le bon développement et le fonctionnement optimal du métabolisme en agissant sur l’appareil digestif afin de permettre la reprise de l’appétit et une bonne régulation du transit intestinal.

Son action euphorisante stimule le système neuro-physique en augmentant les capacités intellectuelles. Plus globalement, il booste et augmente l’énergie vitale, ceci en tuant les toxines présentes dans nos organismes.

 

Cures, mode d’emploi

• Gelée royale : Il est vivement conseillé de pratiquer des cures de deux mois renouvelables deux à quatre fois par an, lors des changements de saison. L’idéal est de consommer une demi-cuillère à café de gelée royale le matin à jeun, en la laissant fondre sous la langue. Son goût acidulé peut être corrigé en l’additionnant avec un peu de miel tout en consommant un verre d’eau afin de favoriser son assimilation. Naturellement, si aucune contre-indication n’est donnée à l’usage de la gelée, on peut toujours s’assurer auprès de son médecin traitant que l’on peut en consommer. Conservée au réfrigérateur, la gelée fraîche se conserve en moyenne quarante jours. Naturellement, il est recommandé de la choisir bio. C’est en effet la garantie que le produit est certifié et qu’il ne contient aucune trace d’additifs, de résidus de pesticides, d’antibiotiques ou de métaux lourds.

• Pollen : Il peut être consommé sous forme de poudre ou de pelotes naturelles mais doit être conservé à l’abri de l’humidité, dans un endroit frais. La cure préconisée est d’environ quarante-cinq jours. L’administration est recommandée le matin au petit déjeuner et la posologie varie selon son utilisateur. L’idéal pour un adulte est une prise journalière de 15 à 20 g de pelotes de pollen délayées dans un grand verre de jus d’orange, à raison de deux cures de trois mois par an, réparties aux grands changements de saison.