Géolocaliser ses enfants, une bonne idée ?

Fotolia_50671298_Subscription_XL

Est-il bien arrivé à l’école ? Pas de panique ! Avec les nouveaux services de géolocalisation,  les parents inquiets n’ont plus à s’en faire. Vraiment ?

 

Parce que la sécurité d’un enfant est primordiale, nous avons travaillé à une solution de qualité conçue spécialement pour les parents. Fruit d’une année de recherche et de tests, notre balise GPS pour enfant intègre tout un panel de fonctionnalités permettant la surveillance optimale de votre enfant : l’alerte entrée/sortie de lieu, la demande de position, 

ou bien encore la boussole (…). » Le synopsis d’un film de science-fiction ? Non, un tout nouveau produit, « Ma P’tite Balise », inventé par deux Français et destiné à rassurer les parents d’enfants de 7 à 12 ans.

 Papa, maman et « Big Brother »

Cette « p’tite balise » qui associe balise GPS et application smartphone s’attache à la ceinture de votre enfant. Un peu comme un bracelet de sécurité… Vous avez envie de savoir où se trouve votre progéniture ? Activez la géolocalisation depuis votre smartphone. Dès que votre fille ou votre fils entre à l’école ou à la maison, une alerte est envoyée sur votre téléphone. Alors les parents, rassurés ? Il vous en coûtera tout de même 129 Ä pour la balise, plus le coût d’un abonnement mensuel. Tout aussi redoutables mais plus économiques, les applications style « mouchard » à installer sur le smartphone de votre enfant vous assurent une tranquillité toute relative. Une fois le programme installé, il devient alors possible de situer le téléphone de votre ado à tout moment sur un plan ou sur une carte virtuelle semblable à celle de Google Maps. Vos nerfs sont au repos… pour un temps.
Car qu’en sera-t-il de votre relation (de confiance) avec votre ado ?

Des enfants surprotégés

Ces nouvelles méthodes de géolocalisation, qui peuvent s’avérer utiles et rassurantes lorsque l’on a de très jeunes enfants, ne font pas l’unanimité auprès des spécialistes de l’éducation. Sophie Desmazières, fondatrice de l’Observatoire Kidexpo sur les comportements des familles, nous rappelle que « pour grandir, il faut être confronté à des risques ». Cette attitude de surprotection peut donc s’avérer contre-productive. Et Sophie Desmazières de souligner que « les conduites à risque se retrouvent de manière beaucoup plus fréquente chez les enfants qui ont été surprotégés ». Alors, utile ou pas, la géolocalisation des enfants ? Pour les petits, pourquoi pas. Pour les plus grands… le débat reste ouvert.

 

Bon plan 

Du 19 au 23 octobre 2013 (1re semaine des vacances de la Toussaint), rendez-vous au salon Kidexpo à Paris, pour tester en avant-première ces solutions de géolocalisation, mais aussi pour faire le plein d’idées et de bons plans : gardes d’enfants, soutien scolaire, séjours linguistiques… Plus d’informations et achats de billets sur www.kidexpo.com