Girls run and fun !

@Thomas Drouault @Thomas Drouault

Vous avez peut-être déjà croisé cette vague colorée, turquoise, orange, rose… et vous vous êtes demandé si c’était une troupe de danseuses en représentation à Orléans ou des militaires en entrainement commando. Que nenni ! Ce sont des orléanaises adeptes du running entre copines. Beaucoup de copines… Paul, de chez Top Chrono, nous explique tout.

 

Comment est né le concept de la girls run ? 

En octobre 2014, Top Chrono (NDLR : entreprise de chronométrage d’événements sportifs) a lancé des sessions gratuites de running mixte. L’inscription se fait sur la plateforme jogg.in. Nous proposons un encadrement avec coach et renforcement musculaire. On s’est rendu compte rapidement que de plus en plus de fi lles étaient réticentes à s’inscrire, par peur de ne pas avoir le niveau ou juste parce qu’elles ont un autre état d’esprit, elles recherchent autre chose.

Vous avez donc décidé de faire des sessions exclusivement féminines…

Effectivement, l’idée nous est venue de proposer des exercices spécifiques. La première Girls Run a eu lieu début mars 2015. Ces sessions « fi lles » se déroulent tous les 15 jours en alternance avec une séance mixte. La plupart du temps, nous courons souvent sur les bords de Loire ou en centre-ville.

Cela consiste en quoi ? 

Le rendez-vous est donné devant une boutique orléanaise, avec laquelle nous créons un partenariat. Nous la mettons en lumière sur nos réseaux sociaux et la boutique offre à nos participantes un accueil sympathique avec des petits cadeaux. Ensuite, c’est parti pour 20 minutes de course sur un rythme tranquille. Puis, on s’arrête sur une place pour faire une séance de renforcement musculaire. Ce sont des étudiantes en STAPS Fitness qui assurent la séance sur fond de musique pour créer l’ambiance. Les exercices sont ciblés pour les fi lles. Il y a un ravitaillement en eau à mi parcours. Enfi n, on repart pour 15/20 minutes de footing.

Il faut être sportive accomplie pour participer ? 

Non, beaucoup de nos participantes n’ont jamais couru avant. Durant la course, on en profite toujours pour donner des conseils sur la bonne posture à adopter, des corrections sur la position du pied. Notre accompagnement a un rôle pédagogique. C’est très ludique, il y a des personnes de niveaux différents et le groupe s’étire au fi l de la session. Mais nous sommes toujours vigilants à ne laisser personne derrière.

Comment expliquez-vous le succès de la girls run ?

C’est vrai que nous réunissons à chaque session entre 70 et 90 personnes. Il y a 50 % de fi dèles et 50 % de nouvelles participantes. L’idée est d’amener le plus de monde à pratiquer une activité sportive. Le fait de courir en groupe, de créer une sorte de communauté, cela motive les moins sportives.

Alors, Girls, à vos marques, prêtes ? Run !

 

Infos pratiques

Pour tout savoir : girlsrun.fr 

Pour connaître les dates des prochaines sessions, les lieux de rendez-vous et retrouver les photos des séances passées (taggez vos copines !) : Page facebook Girls Run.

Pour s’inscrire à une session : Jogg.In