Grandes vacances : je pense à tout

Fotolia_39665227_Subscription_XL

On les a attendues toute l’année : voici les grandes vacances qui se profilent à l’horizon ! On va enfin pouvoir changer d’air… Oui, mais avant de donner le dernier tour de clé et de se jeter dans la voiture chargée à bloc, la liste est longue. Conseils pratiques pour s’organiser avant le jour J et éviter d’user fébrilement toute sa réserve de post-it à la dernière minute.

Le jardin

Avec un peu de chance, votre dévoué voisin ne prend pas ses congés en même temps que vous. Un échange de services peut éviter de retrouver votre pelouse à l’état d’une forêt vierge. Sinon, repassez tondre entre deux séjours. Si le voisin n’est pas serviable, il reste le programmateur d’arrosage à partir de 23,90 € chez Jardiland.

Sécuriser sa maison

C’est malheureusement bien connu, les maisons fermées attirent les cambrioleurs. Pour dissuader les rôdeurs, il existe l’ « Opération Tranquillité Vacances » ; la police organise alors des rondes régulières. Le formulaire d’inscription est téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur, et doit être déposé au commissariat ou à la brigade de gendarmerie les plus proches de chez vous. En outre, vous pouvez installer un minuteur qui déclenchera votre éclairage extérieur aux heures souhaitées.

La boîte aux lettres

En s’y prenant cinq jours à l’avance, on peut faire garder son courrier pendant deux mois (maximum) à la Poste. Ce service coûte 19 €. Pour 23 €, il est possible de faire réexpédier le courrier sur son lieu de vacances. Certaines revues proposent la suspension des abonnements pendant une absence.

Et Médor ? 

Le bon plan, c’est le copain de votre fils qui rêverait d’avoir un chien et dont les parents seraient ravis de ne s’encombrer d’un animal que deux semaines par an. Dans le cas contraire, les sites Gardicanin ou Animal Futé permettent de trouver un « dog sitter » ou un « cat sitter » proche de chez soi. Les amateurs d’exotisme trouveront, via Animaute, un « pet sitter », quel que soit leur compagnon domestique, avec l’option croquettes en prime.

Ecolo sur l’eau

Enfin, réflexe écolo, couper l’eau prévient d’une potentielle fuite et éteindre le chauffe-eau permet de faire quelques économies…

Papi fait de l’assistance

Pas la peine d’abandonner grand-père sur le bord de l’autoroute pour passer des vacances zen, car les seniors peuvent encore rendre de précieux services ! Partez relax, en optant pour le « home-sitting ». Un retraité viendra s’installer chez vous pour s’occuper de tout pendant votre absence, y compris nourrir et promener votre animal domestique et arroser les plantes. En échange, votre Nestor aura le loisir de profiter de la piscine et du réseau internet, ou de visiter la région. Cette solution vous permet de retrouver votre maison comme vous l’avez quittée, à moins de tomber sur une Tatie Danielle qui aura vidé vos placards et fait un civet du lapin de votre fille… Pour éviter de gros déboires, on peut se réserver une pièce où la personne n’aura pas accès. Compter 220 à 280 € pour deux semaines, en passant par une société de gardiennage. 

Residencepartners.com, homesitting.fr, residance.fr, Home Company.