Il était une bergère…

20130701_090

Frédérique est partie pour un stage de trois mois chez un éleveur de brebis dans les Pyrénées-Atlantiques… elle y est restée six ans ! Cette agricultrice de 54 ans, autrefois parisienne, rêvait depuis toujours de mettre les mains dans la terre.

 

Pour arriver à la Vieille Noue, l’exploitation de Frédérique, il faut un peu se perdre entre St Denis de l’Hôtel et Châteauneuf sur Loire, puis emprunter un étroit chemin sinueux avant de découvrir une belle ferme carrée aux abords joliment fleuris.

Frédérique est à la tête d’une « petite exploitation de 74 hectares », comme elle aime la présenter. Aux côtés de son mari, elle s’occupe d’une troupe de 320 brebis donnant naissance à 600 agneaux par an, cultive des céréales et de l’herbe pour le troupeau ainsi que des plantes médicinales et du plant de pommes de terre. Ce métier, c’est l’histoire de sa vie : « J’y ai tout appris, travaillé dans une bonne dizaine d’exploitations, entrepris ma formation professionnelle, obtenu mon diplôme et j’y ai, même, et c’est le plus important… rencontré « mon homme » ».

Un agenda au rythme des saisons

Pas de routine dans la vie d’une agricultrice : les journées passent et ne se ressemblent pas. Le calendrier est marqué par les saisons qui déterminent les travaux à entreprendre. « Globalement, l’hiver est consacré à la vie du troupeau, son alimentation et sa surveillance quasi constante durant les trois périodes d’agnelage de l’année. Dès le printemps, nos journées sont plus tournées vers les cultures et ce jusqu’à l’automne », précise Frédérique.

Le fil rouge de l’année est la vente directe de viande d’agneau. L’une des activités préférées de Frédérique qui peut partager avec d’autres l’amour de son métier et échanger directement avec ses clients. Et Frédérique, souriante, ne manque pas de conclure : « Nous avons eu le privilège de choisir notre métier et nous l’aimons toujours. Travailler entre époux est un exercice très particulier, nous ne l’avons jamais regretté ! »

 

 Elle aime

Son métier : qui lui a permis d’être disponible pour ses trois enfants lorsqu’ils étaient petits.

S’occuper de son jardin : les fleurs, les arbustes et la décoration extérieure.

Le patchwork : son petit plaisir en hiver.