Juliette a mis  les bouchées doubles

© Léonard de Serres © Léonard de Serres

Juliette Camatta a décliné sa passion pour la cuisine sous de multiples formes, en étant successivement – ou à la fois – chef, coach, ou encore animatrice d’atelier. Désormais reconnue, sa marque « La cuisine autrement » se développe à la vitesse grand V.

 

Son parcours

Juliette commence très tôt en apprentissage chez elle, à Montpellier, dans un domaine qui la passionne – la cuisine – et où elle obtient de nombreux diplômes (bac pro, CAP cuisine et pâtisserie, BEP alimentation). Elle travaille pendant douze ans dans différents établissements, avant de créer son propre restaurant, à Montpellier toujours : « Je proposais de la cuisine maison, saine, en choisissant mes matières premières. Ce qui fait que j’ai rapidement réalisé des plats destinés aux intolérants alimentaires, sans gluten, sans produits laitiers, sans sel, etc. » Elle revend l’affaire en 2010.

 

Le déclic

« Le déclic, dit-elle, ça a été l’envie d’exercer mon métier en respectant mes valeurs – comme l’écologie, le flexitarisme (une alimentation avec peu de viande), la prise en compte de l’individu… » Juliette mise sur ce créneau et crée la marque « La cuisine autrement ». « Je n’avais pas prévu l’après-restaurant, poursuit-elle. Après la transmission, comme je n’avais plus de lieu, l’idée de cuisiner autrement à domicile s’est imposée. » La même année, le bon vent l’amène en Touraine. Fin 2013, elle investit la Marbellière, où elle complète son offre : en plus de cuisiner à domicile, elle coache, organise des cours pour les individuels et pour les entreprises, accueille des séminaires…

 

Les obstacles

Juliette n’en a pas vraiment rencontré, hormis les innombrables réflexions sur le fait d’être une femme dans un métier masculin : « Quand je travaillais en cuisine, des postes m’ont été refusés en tant que femme, ou bien il est arrivé que je gagne moins pour un travail strictement égal. J’ai toujours dû faire plus. Même aujourd’hui, je dois parfois me justifier. »

 

Les aides

Elles datent du temps de Montpellier, et comme on y a droit qu’une seule fois… Mais pour son activité tourangelle, Juliette a bénéficié de l’appui de sa sœur et de son beau-frère, tous les deux experts-comptables. Elle ajoute, dans la même rubrique, la rencontre avec d’autres chefs d’entreprise, ce qui permet d’échanger sur des problématiques que n’ont pas les salariés.

 

 

LES +

La liberté ! Et le fait de s’accomplir totalement. Sans oublier les rencontres humaines, les liens qui se créent avec les entreprises. Et la pratique du métier à sa manière, avec sa propre touche. Autre point positif : « On apprend beaucoup à relativiser, c’est une école de la vie. On canalise notre stress… »

LES -

Les horaires, bien sûr, mais Juliette ne perçoit pas cela de manière négative : « Il y a des choses que je ne conçois pas comme étant du travail, alors que ça en fait partie. Comme c’est une passion, je vis continuellement dedans. »

 

Bio express

 

Août 1993 : débuts dans la profession

2005 : entrée dans l’entrepreneuriat avec l’ouverture du « 26 » à Montpellier

2011 : création de « La Cuisine Autrement » et arrivée en Touraine

2013 : installation à la Marbellière (Joué-lès-Tours)

 

02 34 53 44 46 – www.juliette-camatta.com