Katie Says Goodbye

e11

Le pitch

Katie, jeune femme du Sud Ouest américain rêve d’une nouvelle vie à San Francisco. Elle vit ses premiers amours et se révèle d’une honnêteté désarmante. Son empathie compulsive envers les autres fait d’elle une proie facile. Sa ténacité et sa jeunesse seront mis à l’épreuve par ceux qu’elle aime le plus au monde.

Qui est le réalisateur ?

Wayne Roberts est diplômé de la NY Tisch School of Arts. Né et élevé en Alaska, il vit à Brooklyn. Katie est son premier long-métrage qui s’inscrira dans un triptyque. Johnny Depp est le personnage principal de son second volet, actuellement en tournage, intitulé Richard Says Goodbye. Le troisième volet réunira les deux acteurs principaux : Olivia Cooke et Johnny Depp.

2017 – Katie Says Goodbye avec Olivia Cooke et Christopher Abbott. Prochainement – Richard Says Goodbye avec Johnny Depp et Zoey Deutch

3 questions au réalisateur

Quelle est la genèse de Katie Says Goodbye ? Katie est née à la faveur d’une image qui a surgi dans mon esprit, il y a une quinzaine d’années. J’ai eu la vision d’une fille qui marchait seule sur la route et j’avais le sentiment de tout connaître d’elle et de son parcours. Son uniforme me renseignait sur son métier de serveuse et son badge, sur son prénom : Katie. Plus tard dans la nuit, le titre du film m’est venu. Généralement, mes scénarios sont plus « techniques », mais le point de départ de Katie Says Goodbye est spirituel. J’ai laissé Katie me raconter son histoire, sans interférer.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire le portrait d’une jeune fille ? Considérez-vous votre film comme un récit d’apprentissage ?

Je pense que je n’avais pas le choix. C’est comme si Katie s’était présentée à moi et m’avait confié son histoire. Je n’avais pas d’autre option mais bien un devoir et une responsabilité envers elle. En ce qui me concerne, je m’identifie davantage aux femmes qu’aux hommes. De plus, je préfère les histoires qui mettent en scène des femmes, même si je suis actuellement en post-production d’un film avec Johnny Depp, dans le rôle principal. C’est un cas isolé dans un ensemble de quinze histoires au féminin que j’aimerais raconter. Ceci étant, le parcours de Katie et sa victoire personnelle à la fin du film peuvent concerner tout le monde, quel que soit notre âge. Katie est prisonnière de cette petite ville, balayée par le vent et la poussière. 

Pourquoi ce choix de décor ?

Lorsque je me suis représenté Katie pour la première fois, elle était originaire du Sud. Parmi les États du Sud, l’Arizona m’a semblé correspondre le mieux à ma vision initiale. Il existe une violence, spécifique au lieu et son nom même revêt un caractère exotique que n’ont pas les autres États du sud. 

 

en bref

 

Date de sortie : le 18 avril

Réalisateur :  Wayne Roberts

Avec : Olivia Cooke, Christopher Abbott, Jim Belushi 

On a aimé 
La manière de filmer caméra à l’épaule, ce qui donne encore plus d’authenticité à ce portrait de femme et enfin l’optimisme inconditionnel de Katie face aux déconvenues de la vie.