Le secrétaire, le bureau pratique et tendance

E8

Son nom évoque pour vous une époque révolue, un meuble désuet ? Détrompez-vous ! Le petit bureau, ultra-pratique pour y ranger ses affaires, stylos, colle et ciseaux, revient en force dans notre intérieur… M.K.

Avec toutes ses déclinaisons de formes et de volumes, il n’y a que l’embarras du choix pour trouver le bureau idéal ! La tendance du moment ? Le secrétaire, un meuble ancien qui a su se moderniser. Longtemps disparu de nos intérieurs, le bureau redevient un élément design qui sert tantôt de poste de travail, tantôt de meuble de rangement. Depuis son invention dans l’Égypte ancienne, il a connu de nombreuses déclinaisons mais a toujours traversé les époques et les modes. Aujourd’hui, c’est le secrétaire qui a le vent en poupe ! Pratique, peu encombrant et sans cesse redessiné, il s’impose comme le meuble tendance du moment.

Discret et esthétique

Technologie oblige, le secrétaire était un peu tombé en désuétude ces dernières années. Le traitement du courrier par mail et l’arrivée des ordinateurs portables ont fait de ce meuble désuet un objet quelque peu inutile… Il n’empêche que notre bon vieux secrétaire n’a pas dit son dernier mot ! Surfant sur le retour en grâce du bureau, il a su se réinventer pour séduire à nouveau.

Épuré et discret, il se fait désormais moderne avec des courbes arrondies et un design dans l’air du temps. Fini les bureaux escamotables massifs qui prennent beaucoup de place : les lignes sont allégées et on camoufle le maximum de détails pour obtenir un meuble qui se fond dans le décor. Il permet ainsi de dissimuler tout ce que l’on ne veut pas voir : stylos, ordinateur portable, papeterie et autres affaires qui ne trouvent pas toujours de rangement adéquat. Le secrétaire 2.0 s’installe aussi un peu partout : dans la chambre, l’entrée ou le salon.

Pour les intérieurs version mini, le secrétaire se décline également en tablette murale rabattable. Plus de pieds, on ne conserve que l’essentiel, à savoir une niche de rangement, pour ne pas s’encombrer avec un bureau.