Le SOS MAM de Clara et les chics filles

mam

Clara, Audrey, Caroline et Fanny sont des entrepreneuses solidaires : elles viennent de créer l’Asso Art Camp Ciel, et veulent ouvrir la première MAM (Maison d’Assistantes Maternelles) spécialisée dans le Loiret, qui accueillera aussi des enfants handicapés. Rencontre. Marie-Zélie Cupillard

 

Quand Clara revient de son premier congé maternité, il y a quatre ans, elle entame une réflexion sur la création d’une Maison d’Assistantes Maternelles. Le constat qu’elle fait est simple : jusqu’à 7 ans, il n’y a pas de structure d’accueil pour les enfants handicapés. À l’époque, Clara travaille en tant qu’aide-soignante, avec Caroline (aide médico-psychologique), dans un foyer d’accueil médicalisé pour adultes atteints de troubles autistiques.

L’idée d’une MAM spécialisée répond à une véritable problématique pour les parents confrontés à l’isolement face au handicap de leur enfant. Donner un nouveau souffle aux familles concernées et favoriser le développement de l’enfant par le biais d’activités multiples : les principes
sont évidents.

En mars dernier est née l’association reconnue d’utilité publique, Art Camp Ciel. L’objectif de cette structure innovante est l’inclusion et la mixité, concilier l’accueil d’enfants handicapés avec les autres. Ses fondatrices voudraient ouvrir la MAM en septembre 2019. Pour cela, il leur faut encore trouver un lieu d’environ 160 m2 avec un loyer accessible, et obtenir l’agrément d’assistante de la PMI (Protection Maternelle et Infantile), pour que chacune d’entre elles puisse encadrer quatre enfants, ce qui permettrait à la structure d’en accueillir 16.

Des profils complémentaires

Aujourd’hui, elles sont quatre à porter cette MAM, avec des profils et des parcours différents, ce qui est un véritable atout pour leur fonctionnement.

Audrey est animatrice spécialisée dans le handicap ; elle encadre des séjours à l’étranger, c’est elle qui encadrera un groupe de bébés. Caroline, 26 ans, travaille, comme Clara, dans un foyer d’accueil médicalisé pour adultes atteints de troubles autistiques ; elle a encadré des enfants polyhandicapés, c’est elle qui accompagnera les enfants sur une autonomie des gestes quotidiens, un projet individuel d’accompagnement et d’activités.

Fanny, 35 ans, est juriste, formatrice pro et enseigne à la fac de droit d’Orléans ; elle attend son troisième enfant. En rejoignant l’aventure, elle apporte ses compétences juridiques, mais a aussi l’intention de passer son agrément d’assistante maternelle. Enfin, pour aller au bout du concept d’inclusion, il est envisagé d’embaucher des travailleurs handicapés (issus d’Établissements et Services d’Aide par le Travail – ESAT) pour la partie ménage et restauration. Savoir grandir ensemble, partager et changer le regard sur l’autre, ce sont les valeurs qui animent l’équipe, « sachant que le plus difficile sera d’amener les parents d’enfants autonomes à côtoyer le handicap à travers les autres enfants », souligne Clara.  

Infos : Vous aussi soutenez ce projet, soit sous forme de dons financiers (avec 60 % de déduction fiscale), soit en les aidant à trouver un local ou en donnant du matériel de puériculture. Contact : Clara Bussit, 06 95 23 21 76 – clara.folly@gmail.com