LES 12-15 ANS SUR LE DANCE FLOOR DU GARDEL’S

magazine-feminin-edith-logo

Haribos, ballons de baudruches et Nico, maître de cérémonie des soirées tendance baptisées Orléans will kill New York : cette fois Orléans will « kids » New York. Facebook fait office de carton d’invitation : un peu plus de 200 collégiens envahissent le dance floor du Gardel’s ce samedi 22 janvier 18h à 22h, avec le consentement de leurs parents. L’ idée vient d’Alex Vagner : le célèbre quinqua orléanais n’avait pas besoin de se cacher pour aller danser. « À 14 ans, j’allais à la discothèque de la Tourneuve, tous les dimanches après-midi de 15h à 18h, mes premiers slows c’était là-bas. » Il a remis l’idée au goût du jour : « ce n’est pas pour faire de l’argent (5 euros l’entrée avec une boisson), ça me fait plaisir de voir des gamins s’éclater et puis on parle de nous. »
La salle VIP accueille les parents, mais qui sont-ils ? Épouse de député, maman travaillant dans la communication, entrepreneurs, mère au foyer un brin catho, ils ont tous les idées larges. « J’ai confiance, mon mari était au cathé avec Alex », explique Nathalie. Un papa dit en souriant : « Il est malin Alex, il fait de la prospective à long terme ! »
Au moins ici il n’y a pas d’alcool, même pas de boissons énergisantes, pas de cigarette (ce qui n’est plus le cas à la sortie des collèges). « C’est un peu comme une soirée privée », dit l’une des mamans. Beaucoup comme Inès et David, 13 ans, viennent du cours Saint-Charles. David est volubile : « Ça déchire avec DJ Mister Underage. » Au même âge, Alban et Nathan, du collège de la Providence, sont plus timides et observent mais la soirée ne fait que commencer… Prochaine soirée le 19 février à 18h.