les bouillons détox passent à l’attaque

Pour nettoyer son organisme et le revigorer à l’approche de l’hiver, rien de tel que d’absorber une infusion d’eau chaude agrémentée de quelques plantes triées sur le volet. Mais les tisanes ne sont pas les seules à nous rendre ce précieux service. Pour les bouches salées, les bouillons aussi sont désormais de la partie. Lilou Lamy

Parmi les potions magiques efficaces pour lutter contre les petits maux de l’hiver, les infusions salées ont la cote. Rendus plus que jamais tendance par la vague de la cuisine healthy, les bouillons de légumes se déclinent à toutes les sauces et s’agrémentent d’épices, d’herbes et de super-aliments pour mieux requinquer les organismes fatigués. Bourrés de minéraux et riches en saveurs, ils drainent les toxines et font fondre nos palais. Alors, prêt à vous jeter dans le bouillon ? À vos marmites !

La soupe c’est in

Il est loin le temps où manger un bol de soupe le soir était un truc de mamie. De Marabout(1) à Solar(2) en passant par Larousse(3), on ne compte plus les maisons d’édition qui s’empressent de mettre en rayon leurs recueils de recettes de potages nouvelle génération. Sexy, le bouillon ? Eh bien, oui ! Lui qu’on croyait relégué aux oubliettes de la cuisine de grand-mère a su se réinventer pour s’adapter aux exigences du temps. Et si on l’appréciait autrefois pour son côté bon marché, c’est désormais avant tout pour ses vertueuses propriétés nutritionnelles que les potages addicts en font l’article à longueur de posts Instagram et de sites de recettes en ligne.

Pourquoi ce revirement subi ? D’abord parce que c’est une façon maline et pratique de consommer des légumes et de mettre le tube digestif au repos entre deux plats d’hiver un peu trop riches. Ensuite parce que c’est une excellente manière de drainer l’organisme, et notamment les reins, mis à rude épreuve par la consommation excessive de protéines animales qui fait bien souvent le bonheur des maladies inflammatoires.

Seul bémol : si la consommation régulière de petits potages maison est tout à fait recommandée, il ne faudrait pas pour autant faire l’impasse sur les aliments solides, nécessaires au bon fonctionnement du système digestif.

(1) Je mange des soupes détox et ça me fait du bien, Joëlle Pierrard, 192 pages, 6,50 €
(2) Les Bouillons : détox, minceur et super healthy, Zoe Armbruster, 104 pages, 9,95 €
(3) Bouillons détox & soupes santé, Sandrine Houdré-Grégoire, 96 pages, 9,95 €