Les femmes prennent l'antenne

une_france_bleu

Donner de la voix aux femmes et surtout s’adresser à elles : un choix pour la nouvelle grille de programmes de France Bleu Orléans. Edith rencontre  deux animatrices.
«Il était évident qu’il fallait plus d’équité à l’antenne, nos programmes s’étaient masculinisés, nous avons souhaité rétablir l’équilibre », concède Anne-Marie Amoros, responsable des programmes de France Bleu Orléans. Depuis septembre, la nouvelle grille ouvre la voix à deux animatrices qui tiennent l’antenne de 13 h 30 à 19 h 30, et proposent des chroniques qui parlent directement aux auditrices. Nathalie Coursac, connue comme étant la voix du Tram (elle nous informe depuis 2009 sur les avancées et les retards du chantier de la deuxième ligne de tram), tient l’antenne dès 13 h 30 avant de passer le relais à Michèle Pierrad, qui poursuit jusqu’à 19 h 30. Une amplitude horaire importante, orchestrée par deux femmes très différentes. Nathalie joue la carte nostalgie tout en douceur, avec Cette année-là, l’occasion de revisiter l’actualité, le cinéma, la musique et d’évoquer les femmes qui ont marqué une époque : « Je m’adresse aux hommes comme aux femmes, j’aime le direct, je suis là pour que les gens prennent du plaisir. Mon métier, c’est aussi séduire les auditeurs. Je joue avec ma voix, mais un homme serait aussi pertinent à ma place. »
Cette nouvelle grille joue beaucoup sur l’interaction avec les auditeurs, et propose des moments d’émotion partagés. Michèle estime que si la direction lui a proposé cette émission qui joue la carte de la proximité, c’est avant tout pour son empathie. La chaleur et le sourire sont en effet essentiels en radio : « Naturellement, la femme est peut-être plus maternelle, plus enveloppante, mais un homme peut avoir les mêmes qualités. » Michèle, pourtant, se définit comme une véritable sprinteuse : sur un rythme soutenu, elle doit enchaîner les chroniques sans trébucher…