Les topiaires sont « tendance »

Fotolia_9809889_Subscription_L

Elles ont fait la gloire des jardins antiques ! Aujourd’hui, l’art topiaire est celui d’embellir les jardins, les balcons, les terrasses, en donnant une forme vivante aux plantes.

 

L’art topiaire est très ancien, puisqu’il était déjà pratiqué 700 ans avant J-C. Mais aujourd’hui, cette antique fantaisie retrouve sa place dans nos jardins, même petits.

Bien évidemment, si vous souhaitez faire l’acquisition d’une topiaire, mieux vaut l’acheter toute prête, car il faut du temps, de la patience, de la rigueur pour former une boule, un cône, une spirale, des plateaux, des nuages ou des pompons.

 

Quelle variété prendre pour le balcon ou la terrasse ?

Il y a bien le buis, que l’on retrouve en boule ou en cône. Il s’agit en fait d’une variété de troène qui se prête bien à la taille en boule ou en pompom sur tige : le Ligustrum Jonandrum.

Comment entretenir votre topiaire ?

• La taille : qu’il s’agisse de buis ou de troènes, taillez au tout début du printemps et à l’automne, mais jamais à une période où le soleil est chaud. Vous risqueriez de le voir brûler.

• L’arrosage : de tous les soins, c’est celui qui demande le plus d’attention. Une fois par semaine en période chaude sera nécessaire. Attention ! Trop d’eau ou pas suffisamment risque de faire tomber les feuilles.

• L’engrais : apportez une ou deux poignées de corne broyée au printemps. D’ailleurs, il peut arriver que vos buis prennent des couleurs cuivrées. Cela indique un manque de nourriture. La corne fera très bien l’affaire.

• Le bassinage : cela consiste à pulvériser le feuillage avec de l’eau, au moins une fois par semaine, le matin tôt et le soir tard, notamment au moment des grandes chaleurs. Cela favorisera leur bon développement.

 Des conseils pour la taille 

• Prenez une cisaille à lame courte, type cisaille à gazon, en utilisant plutôt la pointe qui est l’endroit le plus tranchant.

• Prenez tout votre temps, en suivant au plus près la forme existante.

• Prenez régulièrement du recul pour vérifier que vous ne taillez pas trop court ; il faut suivre la forme initiale de votre topiaire.

• Si vous voulez que votre topiaire n’ait pas l’air négligée, taillez assez court.

• Étendez une bâche sous votre topiaire pour ramasser les coupes.

Et puis, détail très important, votre outil doit être parfaitement affûté.

Pour vous donner du courage, sachez que les buis, les ifs, les troènes se taillent assez facilement.

 

Il le dit

Je vous ai parlé de formes, en nuage ou en pompon, qui s’adressent principalement aux conifères. Il s’agit en fait de l’architecture de l’arbre, à l’extrémité duquel les pousses forment des boules aplaties.

L’entretien de ces formes demande de la technicité, mais rien n’est impossible. Alors, bonne taille !