L'infidélité, une question de signe ?

Et si notre goût de l’aventure amoureuse était lié à notre signe astrologique ? Si l’excuse peut paraître bien facile, elle semble pourtant se vérifier du côté des astrologues. Nous vous dévoilons les résultats d’une grande enquête* astrale, menée auprès de 2 083 infidèles.

 

Le Sagittaire en plein cœur

À travers ce classement établi à partir des dates de naissance de l’échantillon observé, il semblerait que nous ne soyons pas tous astrologiquement égaux en matière d’infidélité. Avec 16 % de profils volages, les Sagittaires, guidés par leur désir de conquête, seraient ainsi les plus nombreux à céder à la tentation d’une incartade brûlante. Bénéficiant d’une personnalité fougueuse, indépendante et charmeuse, ils devancent les très aériens et insaisissables Verseaux (15 %), ainsi que les Gémeaux (13 %), insatiables doubles, bien décidés à goûter à tous les délices en bons épicuriens. Quant aux réfractaires aux galipettes extraconjugales, ils préféreront s’engager dans une relation avec un natif de la Vierge, du Poisson ou du Scorpion, signes dont la propension à l’adultère serait plus « légère ».

 

La femme Verseau, maîtresse en séduction

Avec près de 17 % de natives se délectant du grand frisson adultère, la femme Verseau n’a pas froid aux yeux. Prenant la tête du classement féminin, cette séductrice en chef se serait laissé aller à la bagatelle avec pas moins de cinq amants en moyenne. Aussi ardente qu’exigeante, elle n’hésiterait pas à se montrer « nomade » tout en se révélant parfois très exclusive. Ce qui compte pour elle : mordre le fruit défendu à pleines dents, pour satisfaire ego et libido.

 

Dites-moi quel est votre signe, je vous dirai quel infidèle vous êtes…

En matière d’infidélité aussi, il existe différentes typologies de comportements, d’approches et de personnalités. Tous les infidèles ne croquent pas la pomme de la même manière.

 

Les sprinters 

Instinctifs, fonceurs, dominateurs ou encore usant de leur charisme, les infidèles du Bélier, du Scorpion et du Lion privilégieraient la rapidité et l’action. Ils seraient ainsi 34 % à passer à l’acte après six jours d’échanges contre dix en moyenne. Si la rapidité d’action est un critère, force est pourtant de constater que ces signes ne figurent pas parmi le top 5, à l’exception du Bélier.

 

Les collectionneurs 

Souvent extravertis, ambitieux, animés d’une insatiable soif de plaisir et d’une débordante curiosité, les épicuriens, mariés ou en couple, se trouvent du côté des signes du Verseau, du Gémeaux, du Capricorne ou encore du Sagittaire. Tous s’adonnent à la constitution d’un très voluptueux tableau de chasse. Afin de satisfaire leur appétit sensuel, ces infidèles auraient rencontré plus de quatorze amant(e)s potentiels et sauté le pas avec huit d’entre eux ou d’entre elles en moyenne. À noter que deux signes « doubles » se retrouvent dans ce profil d’infidèles.

 

Les romantiques 

Aimant prendre leur temps, Taureaux, Balances, Poissons et Cancers sont opiniâtres, méticuleux, et savent mieux que personne déployer sensualité et art de la séduction afin d’atteindre leur objectif : la plénitude des sens. Ce sont aussi les plus fidèles dans l’adultère, aimant tisser des liens sensuels dans la durée et préférant souvent la délicatesse d’un(e) amant(e) régulier(ère) que l’on aurait un peu « apprivoisé(e) ». Leur credo : luxe, calme et volupté.

 

*Enquête menée par le site Gleeden.com