Magnésium : on fait une cure

Fotolia_57516026_Subscription_XL

Le magnésium est l’un des éléments minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Mais il arrive parfois, pour de nombreuses raisons, que les apports nécessaires diminuent. Cela peut alors engendrer de la fatigue et du stress.

 

À QUOI SERT-IL ?

Présent dans le corps, le magnésium est l’un des éléments minéraux absolument indispensables à son bon fonctionnement. Idéalement, l’organisme a besoin de 6 mg de magnésium par kilo de poids et par jour pour fonctionner. Par exemple, si vous pesez 70 kg, il vous faudrait en consommer 420 mg par jour pour être dans les clous. Certaines personnes comme les femmes enceintes, les adolescents ou les sportifs ont besoin d’un apport un peu plus important, puisque leur organisme est plus sollicité.

UN VÉRITABLE RÉGULATEUR

Pour le dire simplement, comme d’autres oligoéléments, il fait partie des facteurs nécessaires à diverses réactions enzymatiques. Autrement dit, les enzymes (protéines qui accélèrent les réactions chimiques de l’organisme) ont besoin de lui pour faire leur travail correctement. Il permet, entre autres, la stimulation du système immunitaire, tempère la réaction au stress, favorise l’absorption du calcium par les os, régule la production d’énergie ou encore agit sur de nombreux problèmes cardiaques. Oui, mais voilà, parfois, le corps manque de magnésium et c’est là que tout se dérègle…

 

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES D’UN MANQUE DE MAGNÉSIUM ?

En règle générale, le magnésium est apporté par une alimentation équilibrée. Mais il arrive parfois que l’organisme, trop sollicité, ne bénéficie pas d’une dose suffisante. On distingue alors deux conséquences majeures en cas de carence. Une déficience en magnésium peut tout d’abord avoir des répercussions au niveau mental. Le stress joue un rôle important dans la fuite de ce minéral car il se manifeste par une libération d’hormones, comme l’adrénaline, qui entraînent l’évacuation du magnésium dans les urines. Et comme ce dernier est nécessaire à la régulation du stress, on a tôt fait de tomber dans un cercle vicieux. La carence peut se traduire par de nombreux symptômes comme l’irritabilité, la nervosité, des angoisses, des palpitations ou encore des difficultés de concentration. Mais le manque de magnésium peut aussi avoir des conséquences au niveau musculaire, engendrant alors des crampes, des spasmes et une grande fatigue au moindre effort. Des mises en garde sont nécessaires dans le cas de la pratique soutenue d’un sport car cela demande au corps un apport en magnésium supplémentaire pour permettre la décontraction des muscles, la régulation de la pénétration du calcium dans les cellules et la compensation des pertes pendant la transpiration.

UNE CURE POUR RETROUVER LA FORME

Évidemment, les symptômes d’un manque de magnésium peuvent être attribués à autre chose et ne sont pas spécifiques, c’est pourquoi il est nécessaire de consulter un médecin au préalable. Pour tenter de remettre votre organisme sur pied en cas de carence, il vous prescrira alors une cure de magnésium dont la posologie et le dosage varient en fonction des patients et du degré de carence. Les cures les plus répandues s’étalent en général sur un mois. Au bout d’une trentaine de jours, vous pourrez noter l’évolution ou la diminution des symptômes.

 

 

Où le trouver ? 

BOUTEILLE_HEPAR_1L_NEW GENCOD HDSoja, légumes secs, avocats, céréales complètes, poissons et fruits de mer contiennent beaucoup de magnésium.

Le chocolat noir et les fruits secs sont également bien lotis, mais sont bien sûr plus caloriques.

Certaines eaux comme l’Hépar, la Badoit, la Rozana ou la Contrex sont elles aussi riches en magnésium.