Marina Berger Collinet-Ourthe LES BIENFAITS DE L’HUILE DE PIN

edith-1

C’EST EN COLLABORATION AVEC SON PÈRE, PRODUCTEUR DE GRAINE DE PIN QUE MARINA BERGER COLLINET-OURTHE A LANCÉ SON HUILE DE SOIN POUR LE VISAGE. 100 % BIO ET LOCALE, OCÉOPIN A SÉDUIT UNE CLIENTÈLE ÉPRISE DE SES BIENFAITS NATURELS. AUJOURD’HUI, LA GAMME S’ÉLARGIT AVEC UNE POUDRE EXFOLIANTE ET UN SAVON SURGRAS À L’ODEUR DÉLICATE.

Parcours

Après des classes prépa littéraires Hypokhâgne et Khâgne au lycée Camille Julian, Marina s’inscrit en master de russe, avant de devenir traductrice. De 2004 à 2012, elle traduit des romans mais ressent une certaine solitude dans son travail.

Déclic

« Sans mon père, rien ne se serait passé » commente Marina. Jean-Jacques Berger est en effet producteur de graines de pin maritime dans le nord de la Gironde. Intéressé par la recherche, il a lancé des études avec l’Institut des corps gras de Bordeaux, qui n’a pas tardé à révéler les bienfaits anti-oxydant, apaisant et repulpant de cette graine. En 2012, il lui propose donc de déposer un brevet et de développer une marque de cosmétique. Après une formation de quelques mois à l’Institut des corps gras, Marina se lance et crée Océopin en 2012. Son père se charge de la récolte, tandis qu’elle s’attaque au packaging et au marketing. Très vite, elle insuffle à la marque son raffinement élégant et son naturel.

Aides

« Nous avons reçu une aide du PTR (Prestation Technologie Innovation) pour l’innovation dans notre création d’entreprise. Cela nous a permis de fi nancer la fi n des études. D’autre part, nous avons été bien épaulés par la Chambre de Commerce et l’organisation Aquitaine Développement Innovation pour le réseautage. Cela nous a permis de découvrir la Cosmetic Valley dans la région de Chartres ».

Obstacles

« Nous les avons principalement rencontrés dans la commercialisation de l’huile de pin. Nous avons tout de suite reçu un accueil très chaleureux dans les boutiques bio. Même accueil positif dans les herboristeries, qui deviennent très à la mode. Ils connaissent les bienfaits des différentes huiles, et comme nous sommes 100 % bio. En revanche, ça a été plus dur dans les pharmacies qui sont très sollicitées. Il a fallu leur faire découvrir le produit, et c’est grâce à la presse que nous avons été reconnus ».

Bio Express

1983 : Naissance à Bordeaux

2002 : Khâgne Hypokhâgne au lycée Camille Jullian

2004 : Master de russe à Bordeaux Montaigne

2012 : Création d’Océopin

2015 : Naissance de son petit Vadim