Marine, artisan coiffeuse BIO

Le Peigne Vert est un salon de coiffure éco-responsable : n’y sont utilisés que des produits naturels, aussi bio que possible. Son ouverture, en 2017, n’est pas liée à une « mode » pour l’écologie, mais tient à une raison bien précise que nous explique sa créatrice.

Son parcours

Marine a commencé dans le métier en 1995, à 15 ans. Formation classique, CAP, Brevet professionnel, avant de travailler en franchise dans le centre d’Orléans pendant 17 ans. Jusqu’au point où cela n’a plus été possible…

Le déclic

C’est une intolérance aux produits conventionnels qui va conduire Marine à changer de voie. Du moins à pratiquer sa profession, qu’elle ne voulait pas quitter, d’une autre manière, avec d’autres produits : « J’ai commencé à fabriquer mon propre shampoing, à adapter le métier pour moi. » Et plutôt que devenir enseignante, une option possible, elle a franchi le pas de l’entrepreneuriat. « Ce n’est pas venu du jour au lendemain, c’est un long processus. Je suis même passée par la coiffure à domicile. »

C’est grâce à la couveuse PES 45 que j’ai pu créer mon entreprise

Nouvelle adresse

Depuis le 15 juillet, le salon a déménagé. Au revoir la petite salle d’autrefois, bonjour le grand espace de 100 m2, « un salon pas comme les autres, avec plusieurs pièces, un patio qui donne sur une cour. L’idée est que les clientes se retrouvent autour d’un thé pendant les pauses qui peuvent être longues. Ce sera possible après la crise sanitaire ! » Trois autres personnes travaillent au Peigne Vert, formées par Marine aux produits naturels, « ce qui demande une ouverture, une culture du produit bio, un état d’esprit. »

Les difficultés/aides

Marine le dit tout de go : c’est grâce à la couveuse PES 45 qu’elle a pu monter son entreprise – qui est aussi une marque déposée, celle d’une gamme de produits cosmétiques conçus par un laboratoire vierzonnais – et déjouer les éventuelles complications : « Si je m’étais lancée sans avoir toutes les informations, cela aurait été plus complexe. » C’est là aussi, à La Source, qu’elle s’est créé un réseau et a rencontré Armelle, de la société Œil pour Œil, qui s’est occupée de la charte numérique et graphique du salon. « Avoir une visibilité numérique est très important, dans tous les domaines », conclut Marine.

2014
Marine s’inscrit au brevet de maîtrise ; au terme d’un parcours de quatre ans, elle sera artisan.

2017
Création de la marque le Peigne Vert.

62, boulevard de Châteaudun à Orléans – 06 75 71 79 78 – www.lepeignevert.com

Sébastien Drouet

(Visited 9 times, 1 visits today)