Marion Gaudicheau, les petites bulles qui montent

©Julie Rey ©Julie Rey

La vingtaine pétillante, MARION GAUDICHEAU a fondé, avec son compagnon François DELMAS SAINT-HILAIRE, « La manufacture de soda ». Ces deux fonceurs se sont engagés dans ce projet 100 % local et naturel, à leur image. Et ça marche! En avril dernier ils ont lancé le premier soda artisanal bordelais.

 

Parcours

C’est pendant leurs études d’agronomie que Marion et François se sont rencontrés. Ce tandem « si complémentaire » apprécie de travailler ensemble, avant de s’installer dans la vie de couple. Les voilà engagés dans leurs jobs respectifs, séparés par 200 km. L’occasion de se poser et d’envisager l’avenir autrement. Leur vient l’envie de lancer un produit local. Mais quoi ?

Déclic

Dans les mariages, sur la table, trônent en bonne place les bouteilles de champagne et autres petits fours affriolants, tandis que les sodas, bourrés de sucres et de produits artifi ciels se la jouent discrets. Marion et François se rendent compte qu’il y a une place à prendre. Après 6 mois d’études de marché, des stages dans la vinifi cation du vin (dont le process est très proche), la recherche d’un labo et l’achat du matériel à des châteaux bordelais, en passant par le travail de la transformation des fruits, ils élaborent leur création.

Aides

S’ils sont en attente d’une aide du département pour passer la seconde vitesse, le couple s’est engagé dans cette aventure en fonds propres. Un pari qu’ils relèvent avec brio.

Obstacles

La création d’entreprise en France est très simple. En théorie ! car dans la pratique, les démarches administratives sont nombreuses et fastidieuses.