MARYLINE MERCIER, ARTISTE-PEINTRE AU CARRÉ

maryline-mercier

L’événement L’Art O’Carré offre l’opportunité de rencontrer des artistes d’horizons différents, tout en soutenant l’association caritative L’école à l’hôpital. L’exposition vente humanitaire, qui se tient du 19 au 28 février au château de Saint-Jean-le-Blanc, présente des œuvres uniques peintes spécialement pour l’occasion et réunit quarante artistes pour l’enfance autour d’un seul critère créatif : le format carré. Maryline Mercier, elle, en peint au quotidien : après avoir évalué son humeur en s’essayant sur un petit format (13×13) tout en buvant son premier café de la journée, elle enchaîne huit heures de création inspirées. Un rythme d’autant plus remarquable qu’elle est aussi à l’aise dans l’abstrait que dans le figuratif, bien que l’abstrait lui demande plus d’énergie : elle essaie d’extraire de l’inconscient ce qu’il aurait mémorisé pour le mêler à une inspiration. Dans le fi guratif, elle ne représente que des scènes joyeuses. Maryline peint la couleur, parce qu’elle reproduit la gaieté, parce qu’elle voit le monde sous son meilleur jour, et qu’elle est dans l’émotion positive. Ses œuvres comme ses titres interpellent : « J’aime l’idée que les gens y ajoutent ce qu’ils souhaitent, à la façon d’un parfum qu’on sent et qui nous ramène à un souvenir, à une image. » Le public, d’après elle, apprend à regarder. De cette foi en l’humain lui vient son énergie créatrice : « J’aimerais lui apporter quelque chose, le faire réagir. » Simplement, Maryline Mercier peint la vie.