Mon Lookbook 2012

lookbook_2012

Ça y est, la rentrée est là et les collections automne/hiver aussi. Matières, couleurs, formes, imprimés, inspirations : c’est parti pour un effeuillage d’automne…

À peine avons-nous vidé nos valises qu’il faut déjà songer à regarnir notre garde-robe d’automne. Quoi de neuf sous le soleil hivernal ? Rien de bien révolutionnaire en somme, n’en déplaise aux adeptes du relooking saisonnier intégral qui devront se contenter d’un petit air de déjà-vu. Plutôt frileux, nos créateurs restent au diapason des précédentes saisons, misant sur les lois de la dissonance pour créer l’effet de surprise. Le résultat : on mixe et on superpose les styles et les époques avec une frénésie peu coutumière, télescopant matières et décennies en d’étonnants patchworks. La bonne nouvelle : pour être dans la tendance, vous n’aurez pas besoin de renouveler de fond en comble le contenu de vos armoires. La mauvaise : celles qui commençaient à en avoir assez des décennies sixties et seventies n’ont pas fini d’en souper !

Color (mono)-block

L’été avait fait la part belle aux couleurs primaires, juxtaposées en grands aplats monochromes comme sur un tableau de Mondrian. Mais voilà qu’avec l’hiver nous viennent des envies plus raisonnables. Certes, la couleur continue à s’afficher dans sa plus élémentaire nudité, mais préfère s’avancer en cavalier solitaire plutôt qu’en horde bariolée. Bleu, jaune, rouge ou vert franc : l’important est d’associer des pièces de même couleur, voire de miser sur un léger ton sur ton pour créer ce je-ne-sais-quoi de décalé qui vous donne des airs de princesses d’avant-garde.
Les it-couleurs de la tendance : l’orange mandarine, le bleu égyptien, le rose violine, le jaune moutarde, le vert émeraude, le rouge vermillon…

En matière de bestiaire

Des poils, des plumes et des écailles synthétiques plus vrais que nature ornent les pièces maîtresses des collections, s’affichant sur le col des manteaux, grimpant le long de nos chevilles ou ondulant sur le revers d’un sac. Pas question de tomber dans le total look : ici on navigue dans les eaux troubles du détail incongru qui vous révolutionne une silhouette un brin trop sage.
Savamment dosée, la zoo touch de la saison sait surtout se faire apprécier là où on l’attend le moins, y compris sur une jupe ou un blazer…
Les it-bestioles de la tendance : le cuir façon python, la plume d’Indien façon Navajo, la fausse fourrure façon moumoute ondoyante, le léopard façon « me-revoilà-encore ! »…

Époques épiques

Quarante, cinquante, soixante, soixante-dix… Vous avez devant vous quatre décennies de mode pour trouver votre style du moment. Aux années 1940, on emprunte les silhouettes d’après-guerre, jupe crayon, taille haute et manche trois quarts pour une allure très féminine.
Pour la décennie 1950, on continue de se servir allégrement dans la garde-robe des Mad Men, avec une prédilection pour les tenues sportswear les plus chic de Mme Draper. Fuseau, sous-pull et col en V ressortent des greniers où ils étaient rangés depuis les vacances d’hiver 59 ! De là, on glissera d’ailleurs allégrement aux sixties dont les petites Baby Dolls tiennent toujours le haut de l’affiche avec leurs robes trapèze, leurs imprimés cubistes et leurs cols Claudine, les gambettes bien au chaud dans une paire de collants blancs. Quant aux années 1970, elles sont toujours bien présentes, mais semblent un peu s’assagir, nuançant le total look flower child par des pièces et des coloris plus urbains.
Les it-muses de la tendance : Greta Garbo, Betty Draper, France Gall, Patty Smith…

L’art du mixage

On mélange tout et on recommence. Cet hiver, nos fashionistas auront à cultiver l’art du mariage improbable. Des associations de couleur ton sur ton, des superpositions d’imprimés décalés, des juxtapositions d’époques et de styles… c’est à qui osera la faute de goût la plus osée !

Les petites pièces qui montent

Voici, en vrac, quelques pièces à avoir toujours sous la main par temps froid : un pantalon en velours flare, des gants en vinyle noir, une robe en dentelle, un sac cartable, un accessoire en python, un teddy de mauvais garçon, un top en lurex, un sac de Première Dame, une robe du soir léopard, des mocassins à talons hauts, un fuseau de ski…