Nat Roy-Evrard sur le front d’Avignon !

E11

Embarquement imminent pour le Festival d’Avignon en compagnie de l’artiste orléanaise qui exposera dans le jardin des Carmes de la cité papale en compagnie de 27 autres artistes venus des 4 coins de l’Hexagone… Philippe Chastanet

 

Son petit atelier de la rue des Fauchets est invariablement à l’heure d’été ! Alors, pas d’hésitation, cap vers le Sud pour Nat Roy-Evrard, histoire d’aller se plonger dans l’effervescence d’Avignon où elle rejoindra « Urbanéités » où les artistes-auteurs font leur festival ! Dans la cité des papes, elle sera la seule ambassadrice du Loiret a poser sa griffe sur un « urbain dans le jardin » qui réunira les œuvres de 28 artistes venus de tout l’Hexagone. Dans l’écrin du jardin des Carmes, au cœur de la cité au célèbre pont, 12 bâches de 1 m sur 5 m, et une dizaine de panneaux tisseront le fil de cette exposition à ciel ouvert. Objectif de cette initiative soutenue par la Ville d’Avignon : « Faire partager aux visiteurs, durant cette période estivale propice “au temps de vivre” et aux échanges, la réalité de la diversité de la création contemporaine des arts visuels, la parole des artistes-auteurs, leur regard sur la culture et le vivre-ensemble. »

Mis en scène par Jean-Marc Bourgeois, plasticien-scénographe, pilier du syndicat CFDT de la Maison des artistes, ce parcours pictural fête, en 2017, sa deuxième édition en Avignon. Pour la seconde année consécutive, Nat Roy-Evrard y présentera sept toiles sur une bâche unique. Au menu : des personnages en mouvement clin d’œil aux planches voisines. Mais également des mots choisis pour illustrer sa propre démarche…

Une artiste libre ! 

En amont, c’est un jury qui a sélectionné ceux qui ont eu la chance de pouvoir exposer. Jonglant habilement entre aquarelle, acrylique, huile et sanguine, abstrait et figuratif, l’Orléanaise qui n’est jamais en manque d’inspiration fait partie des leurs. « Je suis une artiste libre ! » aime à répéter la peintre, qui assume son faible pour les couleurs chaudes, la Loire mais aussi ses marins. Toujours partante pour faire voyager ses œuvres, elle a également exposé au fameux « Artoulous’expo », salon international d’art contemporain de Toulouse. Et pas de répit sur l’agenda de Miss Nat ! Ainsi, à la rentrée, retour case Orléans pour retrouver ses dernières créations sur les murs de l’hôtel d’Arc-Best Western (rue de la République) pendant le Festival de Loire. Avec sûrement quelques mariniers au rendez-vous !

 

Bio express 

Naissance en 1951
Première toile à 12 ans
Première exposition à 15 ans
Arrive à Orléans en 1972
Ouvre son atelier en 2011

 

Pratique :
Du 7 juillet au 31 août Jardin des Carmes – Avignon 

Atelier-Galerie – 10, rue des Fauchets – Orléans.