Parents de jumeaux, soyez zen !

O11

Implantée depuis 1994 dans le Loiret, l’association Jumeaux et Plus vient en aide aux parents en cas de naissances multiples. Une aide matérielle, mais aussi morale. Grâce aux retours d’expériences du réseau dans son ensemble, les bénévoles ont réponse à tout ! Sébastien Drouet

Avoir des jumeaux ou des jumelles (1,7 % des naissances en France) ? Un vrai bonheur… mais aussi de nombreux problèmes à gérer, sur le plan matériel comme sur le plan moral.

Commençons par le matériel, puisque c’est l’activité principale de l’association Jumeaux et Plus 45, installée à Ingré. « La première question que se posent les parents, c’est : “Qu’est-ce que nous pouvons avoir comme réduction ?” », déclare Huguette Papiau, présidente de la structure. Car le matériel coûte cher : compter 1 200  pour une poussette neuve – un vrai char d’assaut ! – qui va être utilisée 18 mois seulement. Et pour se déplacer en voiture, il faut s’équiper comme pour une expédition, d’autant que les normes sont en train de changer et que le nouveau matériel va devenir obligatoire ces prochaines années. Au final : un gain de sécurité indiscutable. Mais aussi des frais de plus en plus lourds pour les parents, qui peuvent donc trouver à Jumeaux et Plus quantité de matériel à leur disposition, à tarifs très bas et moyennant une adhésion de 27  par an par famille (16  quand les enfants ont plus de 3 ans). « Nous apportons une aide ponctuelle sur des besoins importants », souligne Huguette Papiau, elle-même maman de jumeaux désormais trentenaires. Et pour tout autre produit qui n’est pas en réserve dans le local d’Ingré, les parents peuvent bénéficier de prix moindres en passant par une centrale d’achat nationale. La force d’un réseau !

Autre force : l’expérience. Grâce à trente-huit ans de présence sur le terrain au niveau national et à un carnet d’adresses riche de 800 membres. Autant de personnes avec un vécu qui peut profiter à des parents de jumeaux. Une expérience post-natale, et pré-natale. « L’accompagnement à la grossesse et à la maternité est notre deuxième activité », souligne Paul Jabert, vice-président, membre, avec la présidente, d’un comité scientifique créé en 2003 alors que l’on constatait de nombreux décès de jumeaux à la naissance dans certains établissements. De ce constat et du travail qui a suivi sont nées des Recommandations pour la Pratique Clinique (RPC), qui ont permis une nette amélioration de la situation.

Faire le lien… et en créer

« Nous faisons un gros travail sur la prématurité, qui concerne près d’une naissance de jumeaux sur deux », poursuit Paul Jabert. Un suivi de près, donc, mais surtout des réponses aux questions, des conseils. « Nous sommes là dans un rôle de parents à parents, ajoute Huguette Papiau. Nous sommes le lien entre les parents et les obstétriciens. » Huit administrateurs se relaient du mieux possible pour accueillir les personnes (120 familles adhérentes à ce jour) et les guider vers une grossesse heureuse. « Nous sommes là pour que ça se passe bien, pour que les parents soient zen. » Pour créer du lien aussi, dans le cadre d’un marché par exemple, « qui n’est pas un vide-greniers, tient à préciser la présidente. On vend du matériel propre à des prix corrects. » Le prochain aura lieu le 26 mars à la salle des fêtes d’Ingré.

* Quelques triplés aussi, mais les naissances multiples deviennent de plus en plus rares.

  02 38 43 82 04 – www.jumeauxetplus45.org