Quel parent êtes-vous ?

test5

Comme tous les parents, vous voulez bien faire mais ne savez pas toujours par quelle décision commencer pour apprendre à vos enfants à devenir grands. À votre avis, êtes-vous un parent trop sévère, trop laxiste ou bien cette réflexion est-elle déjà de trop ? Pour le découvrir, répondez aux questions de ce test et apprenez quels sont les bons et les mauvais côtés de votre comportement.

 

1. Votre fils de 10 ans devrait avoir reçu son carnet de notes depuis longtemps mais il ne vous en parle pas, comment réagissez-vous ?
Vous fouillez dans sa chambre quand il est parti à l’école puis appelez son instituteur pour savoir ce qu’il se passe
Vous vous êtes peut-être trompé sur les dates, il ne viendrait sûrement pas en tête à votre innocent bambin de vous cacher quoi que ce soit
Vous savez très bien qu’il doit vous mentir mais lui laissez le temps de vous avouer la vérité ; il vous parlera de ses notes quand il sera prêt
2. Votre aînée veut organiser une boum pour son anniversaire… sans la présence des parents.
Pas de problème, vous réservez à la pizzeria du coin, voilà l’occasion d’une soirée entre amoureux
Hors de question, un accident est trop vite arrivé. D’ailleurs, vous avez déjà acheté des alcootests au cas où ils décideraient de corser le Champomy
C’est déjà son anniversaire ? Mais quel âge va-t-elle donc avoir, déjà…
3. Votre meilleure amie vous appelle en urgence, elle a besoin de vous à ses côtés mais vous êtes seul(e) avec vos enfants ce soir
Tant pis, vous vous ferez d’autres amies. Vous n’imaginez pas de laisser vos enfants seuls, ni de les exposer à des scènes traumatisantes. Vous préférez rester chez vous.
En fouillant dans votre carnet d’adresses, vous arriverez bien à trouver quelqu’un pour venir garder les enfants. Si seulement vous aviez mis à jour votre liste de baby-sitters plus tôt…
Vous partez vite louer un DVD inédit pour vos enfants et prévenez la voisine de garder un oeil sur eux. Ils seront tellement contents de se garder tout seuls qu’ils ne feront pas de bêtises, vous en êtes persuadé(e)
4. Votre fils de 13 ans revient du cinéma avec ses amis et vous apprenez qu’ils ont réussi à aller voir un film interdit aux moins de 16 ans.
C’est sûr, il va en être marqué à vie. Heureusement, vous venez de récupérer les coordonnées d’un bon psy, et vous prenez rendez-vous immédiatement
Vous lui demandez si l’histoire était bien, vous aviez justement envie de le voir vous-aussi
Mais comment a-t-il réussi ? Personne ne lui a demandé sa carte d’identité ? Vous vous renseignez pour savoir comment les autres parents ont réagi, de manière à vous aligner sur leur conduite
5. Vous recevez un message de l’école annonçant une invasion de poux dans la classe de votre fille.
Si elle en attrape, il sera toujours temps de passer à la pharmacie. De toute manière, un bon shampooing devrait être plus que suffisant pour s’en débarrasser
C’est le moment de passer à l’action. Une coupe de cheveux plus courte devrait très bien lui aller et vous permettra de distinguer plus rapidement la moindre lente
Oups, il ne manquait plus que cela, elle qui est si fière de sa chevelure. Un remède préventif lui permettra peut-être d’éviter le pire
6. Vos enfants ont rédigé leur liste pour le Père Noël et elle est quasiment interminable. Comment réagissez-vous ?
Vous vous débrouillerez bien pour tout leur acheter, vous aimez tellement leur faire plaisir.
Vous devez faire un choix mais vous n’avez aucune idée de ce qui leur ferait le plus plaisir. Vous décidez d’apprendre à utiliser un pendule pour vous en sortir.
Ce n’est pas possible, vous ne pouvez absolument pas leur offrir autant de jouets, ils finiraient par devenir des obsédés de la consommation surendettés. Finalement, une orange et une paire de chaussettes neuves devraient leur suffire
7. Vous avez la grippe et une seule envie : rester au lit. Vous savez que la meilleure solution pour rester au calme est de louer un stock de DVD et d’allumer la télévision.
Ce serait trop facile, vous n’avez pas envie qu’ils prennent de mauvaises habitudes. Vous serrez les dents et commencez une partie de jeu de société éducatif avec eux
C’est une idée parfaite. En plus, maintenant, avec la VOD, vous n’avez même plus besoin de vous déplacer au vidéo-club. Vous leur laissez les codes d’achat et allez vous coucher
Il vous faut calculer la durée des DVD par rapport au temps de repos que vous désirez vous accorder, puis choisir un film qui plaira à tout le monde… Rien que d’y penser, votre fièvre augmente encore
8. L’heure du repas arrive et vous avez passé des heures en cuisine à concocter un plat suivant une recette inédite. Bien entendu, votre chérubin refuse même l’idée d’y goûter.
Vous avez déjà étudié tout le menu de la semaine pour qu’il soit équilibré d’un point de vue diététique. S’il saute ce repas, il aurait de graves carences alimentaires. Vous le forcez à en avaler jusqu’à la dernière bouchée
Ce n’est pas grave, il n’y a pas de raison de le gaver s’il n’a pas faim. Et puis, vous avez toujours une pizza surgelée dans le congélateur pour ces cas-là
Il a peut-être trop mangé à l’heure du goûter ? Demain, vous ne lui donnerez rien à quatre heures, et vous verrez bien s’il a plus faim
9. Votre enfant réclame un chien pour son anniversaire. Et votre voisin vient d’avoir une portée de chiots, des bouviers malinois.
Il faudrait l’emmener chez le vétérinaire, le vacciner, acheter plein de matériel… Ce serait un achat trop compliqué et vous préférez vous en passer
C’est vrai que cette race de chien sera un peu grande pour votre petit appartement, mais vous comprenez son désir et il y a toujours moyen de s’organiser. Vous réservez un chiot
Un chien, c’est un animal bien trop dangereux. Il peut mordre à n’importe quel moment, sans parler de toutes les maladies qu’il est susceptible de transmettre. Par mesure de précaution, vous interdisez même à votre enfant d’aller voir les chiots
10. À la fin du week-end, vous rentrez dans la chambre de votre enfant pour y découvrir un véritable carnage. Il y a des jouets du sol au plafond.
Au moins, cela prouve qu’il s’est bien amusé. Vous laissez la pièce telle qu’elle, vous ne voulez pas déranger ses jeux
Il y a certainement une organisation qui vous échappe dans sa manière de ranger sa chambre. Vous en parlerez avec lui à la première occasion. En attendant, vous poussez tout dans les coins pour dégager un passage jusqu’au lit
S’il n’est pas capable de ranger sa chambre, il ne saura jamais planifier sa vie professionnelle plus tard. Vous lui rédigez un plan d’action en plusieurs étapes, avec les endroits exacts où doivent se trouver chacune de ses affaires. Il faut qu’il apprenne à devenir méticuleux
11. Votre fille de 10 ans a passé l’après-midi chez une copine; Quand elle revient, vous constatez qu’elle a du vernis sur les ongles.
Elle devient une grande maintenant. Bientôt, vous allez pouvoir lui donner des conseils de maquillage et parler sorties avec elle. Quelle chance !
Elle est beaucoup trop jeune pour se déguiser ainsi, elle risque de mal finir, elle est sur une mauvaise pente. Vous vous renseignez pour l’inscrire dans une pension très stricte
Vous appelez tout de suite la mère de l’amie de votre fille pour vous excuser et lui proposer de racheter un flacon de vernis. Les filles ont dû procéder en cachette, vous en êtes sûr(e) !
12. Les soldes arrivent et vous devez faire des achats pour remettre à jour la garde-robe de vos trois enfants.
Vous commandez tout par correspondance, vous ne vous sentez absolument pas capable de les emmener dans les magasins et de les surveiller tous en même temps
Vous n’avez pas fixé de limite de budget et vous les laissez choisir ce qu’ils veulent. De cette manière, ils apprennent à affirmer leurs goûts
Vous n’avez aucune envie qu’ils deviennent des fashion addicts. Les vêtements des aînés vont parfaitement aux plus jeunes. Pour le plus grand, vous connaissez sa taille exacte, et vous allez lui acheter ce dont il a besoin sans lui
13. Vous venez de recevoir une convocation de l’école mais vous n’avez aucune idée de la raison pour laquelle votre présence est demandée.
C’est sûr, votre enfant a dû mal se conduire et ils veulent le renvoyer de l’école. Vous vous apprêtez à lui passer un savon dont il va se souvenir
Vous devez faire bonne impression au principal. Vous achetez des nouveaux vêtements pour vous donner une contenance
Pas de souci, c’est certainement pour vous féliciter de l’esprit de camaraderie de votre enfant. Vous vous y rendez en sifflotant

Vous êtes un parent anxieux.
Vous imaginez systématiquement que le pire peut arriver. Si votre enfant tombe, il va se casser le bras, s’il vous répond il finira en prison… Vous pensez qu’en anticipant les dangers, vous pouvez empêcher qu’ils arrivent et que votre rôle de parent est de protéger vos enfants de toutes les dérives possibles. Apprenez à vous relaxer un petit peu, votre vie ainsi que celle de votre famille aura tout à y gagner. Sans nécessairement laisser vos enfants tout faire, faites l’effort de leur faire confiance de temps en temps, vous serez sans doute agréablement surpris(e).

Vous êtes un parent dépassé
Vous voulez toujours bien faire et vous avez peur de vous tromper, à tel point que vous n’osez jamais prendre une décision sans vous renseigner d’abord auprès d’une instance supérieure. Votre manque de confiance en vous se trahit par une indécision entre un manque d’autorité et un comportement laxiste. Faites un peu confiance à votre instinct, personne ne vous demande de concourir au poste de parent parfait. Au fond de vous, vous savez parfaitement ce qui est bon ou pas pour vos enfants.

Vous êtes un parent copain
Vous voulez tellement que vos enfants vous aiment que vous leur passeriez tous leurs caprices. Il n’y a quasiment pas d’interdit pour eux, car vous vous rappelez parfaitement avoir eu envie des mêmes choses qu’eux à leur âge. Cependant, il y a peut-être une raison pour que vos propres parents n’aient pas été aussi permissifs. Demandez-vous un peu pourquoi vous avez tellement peur d’infliger des frustrations à vos enfants et commencez à leur dire « non » de temps en temps. Tous les enfants ont besoin de cadre pour grandir, et ce n’est pas leur rendre service que de leur céder continuellement.