Rémi Barbier : Le fond et la forme

pas si mâle

Son truc, c’est la nutrition. Mais pas seulement : l’environnement, la psychologie, les neurosciences aussi, sont au nombre des passions de Rémi. Car pour faire de l’éducation en santé, tout compte, jusqu’à la connaissance des chromosomes. Et ça aussi, il maîtrise ! Sébastien Drouet

Il arrive au rendez-vous au pas de course, prend à peine le temps de s’asseoir avant de commencer, smartphone à l’appui (« mon côté geek », dit-il), un brillant exposé mêlant neurosciences, psychologie, nutrition… tous ses dadas, quoi ! Difficile d’interrompre le jeune homme de 28 ans, survitaminé, du genre à croquer la vie à pleines dents, à condition qu’il n’y ait pas de viande. Ni de gluten, ni de lactose, ni d’alcool. Des aliments que Rémi Barbier considère au mieux, inutiles, au pire, néfastes. Débattre avec lui demande de solides connaissances, car en face, les arguments sont nombreux. Depuis des années, il recueille quantité d’infos pour parfaire un discours éclairé et éclairant sur tout ce qui touche à la manière de se nourrir pour rester en forme, perdre du poids. Un problème qu’il connaît bien et qu’il a su résoudre. Son intérêt pour la nutrition est né à ce moment-là, et Rémi en fait désormais une activité qu’il décline de différentes façons : en présentiel, à travers des consultations dans son cabinet tout juste ouvert au CrossFit Cenabum (90, rue d’Alsace à Olivet), dans le cadre d’ateliers et stages au centre de remise en forme Flow (Saint-Jean-le-Blanc), ou encore dans celui de retraites à Saint-Malo avec une prof de yoga, ou bien en virtuel, puisqu’il compose et délivre des cours via son site web. Auteur d’articles, il annonce par ailleurs la parution en janvier d’un Guide ultime de l’étudiant healthy, et pour le printemps prochain, celle d’un eBook sur la nutrition, même si cela va au-delà. « Tout passe par l’éducation, dit-il. Si l’on comprend comment on fonctionne, on applique mieux. Si les choses sont mal expliquées, on crée de la frustration. » Avant d’expliquer quoi que ce soit, Rémi pose une question essentielle à son patient : dormez-vous suffisamment ? « Le sommeil est primordial, c’est le socle sur lequel reposent les deux piliers de la santé que sont l’exercice et l’alimentation. » Rémi, lui, dort 8 h par nuit, et se lève à l’aube avant de foncer sous une douche froide. « C’est difficile au début, mais on s’y habitue. Après ça, tout devient facile ! »

Bio express

  • 20/04/1990 : naissance à Châteaudun
  • 2011 à 2016 : disquaire-libraire à Châteaudun
  • 2016 à 2017 : chef de la cuisine de la Bell School (Cambridge)
  • 2017 à 2018 : études de diététique et obtention du diplôme de Nutrition Adviser Level 3 à Fareham, (Hampshire, Grande-Bretagne)
  • 2018 : entrée en neurosciences à l’Académie de Recherche et de Connaissances en Hypnose Ericksonienne (ARCHE) de Paris
  • 2018 : ouverture de son premier cabinet

Ancien obèse

« Jeune, j’étais en surpoids, dit Rémi. J’avais une image très négative de moi-même, je portais des vêtements amples, je n’avais aucune confiance en moi. Un jour, pour traiter une maladie, j’ai dû prendre de la cortisone et donc me passer de sel, que j’avais l’habitude de rajouter dans les plats. Du coup, j’ai mangé moins. J’ai arrêté le sel, les sodas, et j’ai perdu 10 kg en un mois. »

06 84 29 05 03
coachingfruite.fr
sur Facebook et Instagram : @coachingfruite

Rendez-vous

Atelier zen le 26 janvier avec Tiphaine Cailly, professeure de yoga et fondatrice du site Yogi Lab. Ateliers nutrition sur 10 sessions (la première a débuté le 22 novembre). Journée portes ouvertes début janvier (la date précise sera indiquée sur son site web). Tout cela se déroulera au centre de bien-être Flow, 15 rue du Général de Gaulle à Saint-Jean-le-Blanc.