#RéZoter et entreprendre au féminin

livr

Changer tout, prendre le taureau par les cornes, aller de l’avant… C’est bien beau, mais un coup de main ne serait pas de trop ! Car, pour les femmes entreprenantes qui veulent devenir entrepreneuses, les embûches sont nombreuses. Tout du moins, il y a un certain nombre de choses à savoir pour ouvrir les bonnes portes et éviter de perdre trop de temps. C’est le but de cet ouvrage, mené à deux, mais auquel ont contribué de nombreux spécialistes, actrices et acteurs de l’entrepreneuriat qui répondent aux questions que l’on se pose, donnent des conseils, des pistes, dont celle-ci qui n’est pas sans interpeller : 60 % des métiers qui seront porteurs en 2030 n’existent pas encore… Il y a donc encore énormément de choses à inventer, c’est un autre monde qui se profile, dans lequel les femmes tiendront une place capitale. DOIVENT tenir une place capitale. Pour ne pas répéter les erreurs commises par le pouvoir masculin dont nous payons les conséquences… À elles, donc, d’oser, de ne pas douter, d’être curieuses, de trouver des solutions de financement, de savoir s’entourer… et de savoir réseauter, condition sine qua non pour réussir de nos jours, avec un panel d’outils à disposition, de LinkedIn à Viadeo en passant par Facebook et consorts. Naïma Guerziz et Sabrina Boucherit ne se contentent pas de lister les conseils : pour chacun, elles indiquent comment s’y prendre et donnent des exemples pris sur le terrain. Il n’y a plus qu’à se relever les manches !

Par Naïma Guerziz et Sabrina Boucherit, Fauves éditions, 116 pages, 14 €

 

 

3 questions à Naïma Guerziz 

Auteur de nombreux ouvrages, Naïma Guerziz anime un blog, Les Chroniques de Naïma (ngcoms.unblog.fr/) où elle met en valeur des auteurs, des artistes, des sportifs, des membres d’associations, des entrepreneurs et des entrepreneuses. 

Comment est née l’idée de cet ouvrage ?
L’idée est venue d’une rencontre entre Sabrina Boucherit, la fondatrice de RéZoé (une plateforme de mise en réseau pour les femmes) et moi-même. Nous discutions souvent des femmes et de l’entrepreneuriat, et je trouvais qu’elle avait une vraie expertise dans le domaine. Je lui ai alors proposé de partager son expérience de femme de terrain dans un livre.

À qui s’adresse-t-il précisément ?
Il s’adresse aux femmes qui souhaitent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. C’est une mine d’informations et cet ouvrage peut leur faciliter la tâche. Il peut également être à destination des entrepreneuses qui ont besoin d’être reboostées. Bien sûr, les hommes ne sont pas en reste…

Parmi les conseils que vous délivrez, il y a celui d’oser. C’est cela, le frein principal : la peur de se lancer ?
Certaines femmes n’osent pas parce qu’elles pensent que concrétiser un projet entrepreneurial n’est pas dans leurs attributions. Elles se trompent ! Nous tentons de les rassurer et tous les spécialistes que nous avons invités dans l’ouvrage (ils sont nombreux) répondent aux questions récurrentes que se posent les femmes qui souhaitent devenir leur propre salariée. Il faut à tout prix oser concrétiser ses rêves, quel que soit le domaine !