Sophie Todescato : “ J’aime l’instant présent ! ”

e16

Depuis 1997, elle gère Les Temps Modernes, la librairie créée il y a plus d’un demi-siècle par sa mère. Le regard doux et le sourire plein d’étoiles, Sophie est une amoureuse des mots dans ce lieu unique où, sur 3 niveaux, les livres se bousculent et règnent en maîtres ! Au 57 rue Notre-Dame de Recouvrance, trésors cachés et rencontres littéraires sont au rendez-vous de celle qui est bien plus que la petite fille de Jean Zay. Une belle rencontre ! Propos recueillis par Philippe Chastanet

 

Si vous étiez… Un livre ?
N’importe quel roman de la littérature russe. Dostoïevski tout particulièrement !

Un moment de la journée ?
Le matin ! Tout est possible le matin… et j’aime l’instant où je traverse la Loire avec cette lumière qui transmet quelque chose de positif !

Un personnage de roman ?
Don Quichotte.

Une rencontre ?
Annie Ernaux que j’ai reçue à la librairie. Un auteur à la personnalité impressionnante !

Un autre métier ?
Médecin.

Un plat ?
La mousse au chocolat de ma grand-mère !

Une couleur ?
Le gris.

Un film ?
« Les Temps modernes » de Charlie Chaplin.

Une période de la vie ?
 J’aime l’instant présent ! Sans jamais se dire que c’était mieux avant ou que l’avenir sera forcément meilleur…

Un lieu à Orléans ?
Le cinéma Les Carmes. Que ferait-on sans lui ? C’est un lieu incontournable, amical et hospitalier !

Un regret ?
Aucun regret !

Une chanson ?
Toutes celles de David Bowie.

Un projet un peu fou ?
Partir un long moment et apprendre le même métier à l’étranger. Pas forcément loin… en Espagne !

 

Rencontres au féminin

Sophie accueillera deux auteurs de renom, courant novembre, dans le cocon du premier étage de sa librairie. Marie-Hélène Lafon ouvrira le bal, mercredi 8, à 18h30, pour présenter « Nos vies », son dernier ouvrage qui figurait dans la première sélection du Goncourt 2017.
L’œuvre de l’auteur tourne autour de ses racines rurales et du transfuge de classes mais, cette fois, c’est côté urbain, dans les allées d’un Franprix parisien, qu’elle a planté le décor de son dernier roman. À suivre, vendredi 24, toujours à 18h30, Julie Wolkenstein.
La fille de Bertrand Poirot-Delpech, nous invite en Normandie, son fief chéri, au fil des pages de « Les vacances ». Un passionnant roman sur la mémoire et l’attirance des contraires et qui, lui, est sur la liste du Prix de l’Académie Française.