Sport à jeun, mieux ou moins bien ?

3

Faire un jogging au petit matin, fouler son tapis de course dès le réveil ou profiter du fait que la maisonnée soit encore endormie pour faire sa séance de gymnastique, nous sommes nombreux à enfiler notre jogging aux premières heures du jour et ce, sans même avoir pris le temps d’absorber une petite collation. Bonne ou mauvaise idée ? Pratiquer une activité physique sans avoir déjeuné semble bénéfique pour brûler les graisses. Mais faire du sport à jeun peut aussi avoir des effets néfastes sur le corps si l’on s’y prend mal.

Brûler plus de graisses

Après une bonne nuit de sommeil, les réserves en glucides présentes dans le corps sont considérablement réduites. Or, parce qu’ils font office de carburant, les glucides permettent à l’organisme d’avoir de l’énergie et donc de fonctionner. Faire du sport sans avoir mangé pousse donc le corps à compenser et à puiser dans les graisses stockées pour maintenir son taux de glycémie.

Ainsi, on dit par exemple que courir 30 minutes à jeun fait perdre autant de graisse que deux heures de footing. Seul bémol : le ventre vide, l’effort se fait forcément à une intensité plus faible et la progression peut être freinée.

Attention à l’hypoglycémie

Si vous brûlez davantage de graisses en pratiquant votre activité sportive favorite à jeun, sachez toutefois que cette habitude, à terme, peut avoir des effets néfastes sur votre santé. Mis à rude épreuve, le corps, en manque d’énergie, peut en effet tomber en hypoglycémie. Les risques ne doivent pas être pris à la légère car vous pouvez perdre connaissance, faire un malaise, avoir un accident, etc. Les possibilités de blessures augmentent également, tandis que les réflexes baissent et deviennent moins alertes.

De plus, en multipliant les séances à jeun, l’organisme finit par s’épuiser, ce qui peut conduire à un état de fatigue chronique. Il faut enfin savoir qu’au bout d’une heure d’effort et en l’absence d’apports de glucides, le corps produit des déchets, appelés « corps cétoniques », qui, fabriqués en trop grande quantité, deviennent toxiques pour l’organisme.

Pour pratiquer son sport tout en restant efficace et sans se mettre en danger, le mieux est encore de ne pas s’entraîner complètement à jeun. Avant l’effort, consommez un peu de glucides à index glycémique bas tout en pensant à bien vous hydrater.