Un caprice de la nature…

citrouille

Avec ses 90 genres, ses 900 espèces, la multitude de variétés avec leurs formes, leurs couleurs, leurs volumes et leurs poids : le potiron est le symbole même de ce que Dame Nature peut avoir comme caprice.

Le potiron appartient à l’histoire car depuis la nuit des temps il est présent, et ne peut être limité qu’à son aspect nutritionnel. Il est légion dans le domaine des objets utilitaires, décoratifs, et même dans celui du langage ou des contes, rappelez-vous Cendrillon… Il fut le légume des pauvres, mais aussi la nourriture des animaux. Il a la particularité d’être cultivé dans tous les pays du monde.

Tout se mange dans le potiron

Les feuilles et les jeunes pousses en soupe ou cuisinées en omelette.
Les fleurs, qu’elles soient mâles ou femelles, ces dernières étant plus grosses. Rissolées avec de l’anchois dessalé, ou encore en beignets.
La pulpe, l’emploi est infini, en purée, en soupe, en lasagne, en tourte, en soufflé, en pâte à tarte, en flan, en gâteau, en ravioli, et c’est sans compter tous les accompagnements, poulet, poisson, crustacés…
Les graines grillées et légèrement salées, elles peuvent être servies en apéritif.
La peau, eh oui, découpée en fines lanières, mise à sécher sur un fil au soleil, tranchées ensuite comme une frite, il reste à plonger le tout dans l’huile bouillante.
Les herbes aromatiques qui accompagnent le mieux le potiron sont le poivre, la noix de muscade, le romarin, la sauge, le laurier sauce.

Les bienfaits 
du potiron

Il a des qualités thérapeutiques, rafraîchissantes, émollientes, laxatives, diurétiques, fortifiantes. On lui attribue aussi des vertus pour soigner les reins, les intestins, il aurait une action protectrice contre le cancer, due à la présence très élevée de caroténoïdes, et puis le potiron a une importante concentration de potassium et magnésium.
Le saviez vous ?

Le premier homme qui mangea du potiron s’appelait Marullo Egizio, et ce n’était pas hier…
Le nom scientifique du potiron est « cucurbita maxima ». Et au fait, quelle différence entre un potiron et une citrouille ? Le potiron est orange et plat, la citrouille est joufflue et plus claire. Citrouille vient du latin citrium par analogie au citron.

Truc

Ne jetez pas la peau de la citrouille, à défaut de faire des frites, faites-la sécher également, c’est un excellent allume-feu pour cet hiver dans la cheminée…