Une maison de caractère

salon, avec à droite des meubles pyramides, insolites et rares.
© Léonard de Serres salon, avec à droite des meubles pyramides, insolites et rares. © Léonard de Serres

Après avoir visité 53 (!) maisons, Brigitte et Jean-Louis ont trouvé celle de leurs rêves, à Cinq-Mars-la-Pile. Une demeure ancienne, avec une âme, une histoire… Celle-ci, longue de trois siècles et demi, se poursuit en beauté.

 

Amoureux du fleuve sauvage et de la Touraine, Jean-Louis et son épouse Brigitte ont quitté, il y a sept ans, La Riche pour Cinq-Mars-la-Pile, la rive gauche pour la rive droite, après avoir enfin trouvé la maison qu’ils ont si longtemps recherchée. Mais le couple a dû faire preuve d’imagination et se retrousser les manches pour donner du lustre et décorer le plus harmonieusement possible cette auguste demeure qui date de… 1646 ! « Pas de gros travaux, précise Jean-Louis, mais de l’arrangement, du détail. Le jardin n’était pas cohérent, et il a fallu rafraîchir l’intérieur. » Pas de gros travaux donc, mais tout de même d’importants aménagements : ainsi, les caves de 450 m2, qui communiquent avec la maison, abritent notamment une discothèque et une salle de sport !

« J’adore bricoler, j’adore faire, s’amuse Jean-Louis. J’ai repeint les murs à la chaux, à l’ancienne. » En tant que Meilleur Ouvrier de France dans sa spécialité – fleuriste –, il est vrai que notre interlocuteur possède quelques dispositions au départ et a l’habitude de s’adapter facilement. Pour concevoir, donc, mais aussi pour jouer sur les volumes, les couleurs, de manière à trouver un équilibre dans la façon de placer les objets, les meubles. Pour y parvenir, rien de tel que la chine dans les brocantes et les vide-greniers, même si, de ce côté-là, les heureux propriétaires, déjà suffisamment pourvus, ne recherchent plus rien de spécial. « Nous avons trouvé des choses à des prix dérisoires, des hauts d’armoire qui sont devenus des hauts de porte par exemple, mais aujourd’hui, on trouve surtout des choses très chères et moins originales… » « Original », c’est en tout cas un adjectif qui convient parfaitement à ce petit bistrot personnel que le maître de maison a aménagé et qu’il aime particulièrement. Une ambiance années 40/50 s’en dégage comme par magie…