Une maison douce

Valérie se plaît dans sa maison située en plein cœur d’Orléans. Ici, pas de rideaux aux fenêtres : l’important, c’est de voir le jardin. Un vrai bonheur pour la maîtresse des lieux qui rêve de… véranda !

 

 

 

Place aux couleurs poudrées, 
à la douceur et au raffinement. Le gris light des peintures Farrow & Ball s’est emparé 
des lambris de l’entrée pour dévoiler 
une atmosphère délicate et féminine. 
Les teintes crème de la cuisine, les roses pâles ou plus soutenus, les bleus très légers donnent le ton pour un accueil 
tout en douceur.
Il n’en a pas toujours été ainsi. Valérie 
a d’abord entrepris quelques travaux 
de transformation, surtout à l’étage. 
Mais elle a tenu à conserver les carreaux 
de ciment qui font tout le charme
de l’entrée. Ce sont d’ailleurs un peu eux les stars de la maison ! Leur couleur grise a inspiré la décoration.
La cuisine, qui a gardé ses murs sobres, laisse quant à elle toute la place 
à une mise en scène poétique des objets du quotidien. Paniers, cagettes, photos… le charme opère dans cette accumulation faussement ordonnée. Pas de meubles 
de famille pour autant, mais beaucoup 
de trouvailles chinées. Et ce qui attire l’œil de Valérie, ce sont les formes rondes et douces mais aussi les matières différentes. Preuve s’il en est : sa collection de nounours astucieusement mise en scène sur des étagères, dans les escaliers de la maison. En tissu, en laine, en fourrure… l’important c’est qu’ils soient tous faits dans des matières différentes ! Valérie accumule aussi les cœurs, les boules. 
Et chacune de ses collections crée le décor à sa façon. Suspendues au plafond 
de la cuisine pour les boules ou accrochés à une branche de saule tortueux pour les cœurs, la magie opère. Des « installations » déco qui donnent à la maison de Valérie un cachet unique !
SES ADRESSES
Les puces d’Orléans, samedi matin, boulevard 
Alexandre-Martin
• Fleuriste 
Atelier Après la pluie
• Boutique 
À Contre Sens