Une nouvelle salle de sport : chez vous !

Depuis le début du confinement, et en attendant un retour à la normale, salles de fitness et coachs sportifs proposent des cours gratuits en ligne ou des « Facebook LIVES ». C’est pour elles, pour eux, la possibilité de garder le lien et l’occasion d’attirer un nouveau public…

Comme tout le monde, Camille ne s’attendait pas à cette situation. Il y a un an, il a ouvert l’Atelier Coaching à Fleury-les-Aubrais : « J’ai voulu faire quelque chose de personnalisé, des cours collectifs de dix personnes maximum, avec un objectif précis : perdre du poids, résoudre un problème de dos, etc. Il y a aussi un accès à la salle, équipée en matériel, pour s’entraîner de manière plus classique. » Confinement oblige, Camille s’est « transporté » sur Facebook et Insta. Sans bourse délier, et chaque jour, les sportifs et sportives « de salon » – en attendant mieux – ont accès à une vidéo thématique, chacune d’une durée d’1’15 à 1’30, axée sur un exercice spécifique à faire et à refaire. Soit quatre vidéos plus un live le vendredi à 17 h. « Je pense que je vais continuer après le confinement », annonce-t-il, conscient que cette formule peut attirer un nouveau public.

S’entraîner tous en même temps

Life Studio est une structure de training ouverte en 2018 rue Royale à Orléans. Le 30 janvier, ses trois cofondateurs mettaient en ligne My Best Life, une plate-forme pour que chacun puisse s’entraîner sans matériel ni contrainte. « Cela permet de toucher un public plus nombreux, qui y accède sous forme d’abonnement », déclare Julie. Payant donc (15 /mois), à quelques vidéos près. Mais, période particulière oblige, l’équipe a mis en place deux lives par semaine, gratuits bien sûr, le mercredi et le samedi à 17 h 45. Des entraînements plus ou moins faciles, selon son niveau, proposés pendant le confinement, mais qui resteront peut-être après. « On gardera les lives, c’est très plaisant, se réjouit Julie. Les gens ont besoin de ce rendez-vous, ils s’entraînent sinon ensemble, du moins en même temps. » En attendant, le direct sur Facebook et Insta permettra peut-être d’attirer un nouveau public pour la plate-forme. « Les gens se rendent compte qu’on peut faire du sport dans son salon, même si on n’a qu’un quart d’heure devant soi. »

12 % de nouveaux convertis !

L’Appart Fitness est un jeune club franchisé (février 2019), situé à Saint-Jean-de-la-Ruelle, habituellement très axé accompagnement, proximité, relationnel, avec une omniprésence des coachs lors des cours collectifs. Internet ? « Un moyen de garder le lien avec les clients », déclare Delphine, la responsable du club. Un moyen aussi d’en séduire de nouveaux : « Il y avait 8 % de pratiquants de fitness en France, depuis le confinement, on atteint 20 % ! » « Nous avons rapidement mis en ligne des vidéos sur Facebook, intervient Jessica, responsable des activités. Ainsi que des lives, particulièrement intéressants pour l’interaction. Les cours de renforcement, de zumba, de yoga, etc. sont annoncés sur un planning mis en ligne le dimanche. On essaie de faire au maximum sans matériel, sans beaucoup de place. » En attendant un retour à la normale, cette nouvelle façon de travailler ouvre des perspectives. « Ce que l’on fait aujourd’hui préfigure demain, avec du contenu digital, des cours à l’extérieur. » Ce qui n’était pas envisagé « avant »…

Sébastien Drouet

(Visited 1 times, 1 visits today)