» Une rupture amicale peut être très violente « 

Florence Escaravage

Interview

Florence Escaravage, fondatrice de Love intelligence (coaching amoureux), est la spécialiste des grandes questions sur l’évolution de l’amour. Mais elle peut aussi parler d’amitié…

Peut-on dire que l’amitié, dans les cas les plus fusionnels, c’est l’amour sans le sexe ?

L’amour, pour s’épanouir et grandir, repose sur quatre connexions :  une connexion émotionnelle (on se sent proches, on peut vibrer, être dans l’attente, penser à l’autre, il y a une émotion partagée dans certains moments ensemble), intellectuelle (on discute bien, on a des choses à se dire), sexuelle, et spirituelle (on aspire à un certain idéal commun, on a au moins deux ou trois valeurs communes). Quand on définit l’amour ainsi, on peut très bien se rendre compte que l’amitié peut parfois cocher trois de ces quatre connexions. Cependant, la connexion émotionnelle, dans l’amitié, est moins forte sur la durée qu’en amour.

L’amitié homme/femme est-elle possible ?

L’amitié homme/femme existe bel et bien. Certaines amitiés sont nées parfois après une première attirance. Cette attirance passe et se transforme. On a tendance à imaginer que tous nos liens forts résident dans nos liens amoureux, mais c’est faux, et cela mène par ailleurs notre relation dans le mur. Il est nécessaire d’entretenir des liens forts en-dehors de notre relation de couple. En amitié, notamment ! Le couple ne doit pas représenter tous nos liens forts, sinon nous l’étouffons, lui mettons trop d’enjeu, et il arrive un moment où ce couple ne peut pas remplir toutes nos attentes et alors, il nous déçoit.

Un ancien amour peut-il se métamorphoser en ami ?

Oui, car l’amitié repose sur la confiance, l’écoute, le partage d’expérience, l’échange. Et tout cela a été vécu en couple ; souvent, les deux personnes sont relationnellement intelligentes et ont conscience qu’elles ne veulent pas perdre ce qu’elles ont créé ensemble, et elles parviennent alors à transformer ce lien amoureux, qui s’est épuisé, en lien d’amitié.

En tant que spécialiste du conseil amoureux, vous devez gérer parfois des séparations, des ruptures. Ces ruptures existent-elles en amitié ?

On n’emploie pas en amitié, en général, les mots : « Je ne t’aime plus », mais, le plus souvent, nous allons signifier notre déception après tel ou tel comportement, ou suite à l’appauvrissement de cette relation d’amitié. Cette rupture amicale peut être très violente. Car on y a investi beaucoup. Le deuil d’une amitié peut prendre parfois plusieurs années. Car des liens forts avaient été établis, qui étaient nécessaires à notre équilibre. Ou bien l’ouverture d’esprit que cette amitié générait nous manque. On peut se sentir, comme en amour, très blessé par un rejet en amitié. Il faut savoir pardonner, aussi, en amitié. Et il faut aussi accepter qu’une amitié est parfois trop investie, et si l’autre veut l’arrêter, c’est qu’il/elle a mis trop de poids, d’enjeu dans cette relation amicale, qui ne peut, pourtant, pas tout. Le meilleur des remèdes en amitié est le pardon (que nos différences de comportements font subir à l’autre) et la confrontation à la réalité du caractère très sinusoïdale que prend parfois une relation d’amitié.

www.love-intelligence.fr

(Visited 10 times, 1 visits today)