Une vraie tête de l’art (déco)

© Stéphane Hussein © Stéphane Hussein

Passionné de décoration depuis toujours, Frédéric voue un culte à l’art déco. Un style qu’il décline chez lui, à Orléans, mais en prenant un malin plaisir à le revisiter.

 

Fonctionnant au coup de cœur, Frédéric ne fait pas de plan. « Je décide de tout, au feeling, selon mes envies, dit-il. Même si celles-ci changent. Par exemple, j’ai énormément fait de bricolage à une époque, mais c’est terminé. J’achète des meubles et objets plus récents, ou en tout cas nickel. »

Cela fait dix ans que Frédéric habite sa maison du quartier Saint-Marceau, près du pont George V. En une décennie, le décor, sans passer du tout au tout, a beaucoup évolué. Tout en restant dans l’art déco revisité, raccord avec l’écrin de pierre qui date des années 30. « Chez moi, ça bouge beaucoup, confie-t-il. Le style s’affine au fur et à mesure. » Comme s’affine le nombre de lampes qu’il possède : « J’adore ça ! Mais j’essaie de m’en débarrasser, car sinon je les collectionnerais. » Pas un spécialiste donc, mais un bon connaisseur capable de déterminer un créateur, une époque… Pareil pour les meubles, XXe siècle, où prédominent les années 30 à 70, avec quelques touches plus affirmées d’années 50. Le scandinave aussi a droit de cité : « Il y a une continuité avec l’art déco, des formes simples, géométriques. »

Ses pièces préférées ? Le salon et la chambre, décorés dans un style plus dépouillé, et dans un esprit « plus masculin, plus carré ». Dans la salle à manger en revanche, on retrouve des éléments très travaillés. « En général, les gens apprécient la manière dont je décore ma maison, conclut le maître du logis. Je recueille de bonnes appréciations, et il y a même de l’étonnement sur l’attention que je porte à la déco. »
C’est le contraire qui serait étonnant !

 

SES ADRESSES

Le bon coin : www.leboncoin.fr
Les Puces du samedi matin : Boulevard Alexandre Martin

Le Prestige de la table : 30 rue Royale