Woman Power

e16

Les femmes d’aujourd’hui sont les hommes de demain. La femme moderne n’est plus au foyer, elle est au boulot 24 h/24. Elle ne reste plus derrière ses fourneaux, elle va au charbon. Elle ne range plus la maison, elle crée des boîtes. Si jadis l’homme portait la culotte, la femme d’aujourd’hui porte la cravate. Notre monde a changé de sexe. Et c’est tant mieux. Il ne sent plus l’après-rasage mais le Dior. Il n’arpente plus la vie en costume trois-pièces mais en tailleur. Le monde est perché sur des talons aiguilles pour voir plus loin, pour voir « meilleur », pour voir autrement. Avec le temps, les femmes ont étendu leur territoire et défendu leur savoir-faire. D’ailleurs, elles savent tout faire. Elles ne procréent plus seulement, elles créent tout court. Elles n’élèvent plus seulement leurs enfants, elles entreprennent pour leur avenir. Elles ne donnent plus seulement la vie avec leur ventre, elles la fabriquent aussi avec leur talent. Les femmes d’aujourd’hui accouchent facilement d’un bilan. Et leurs bonnes petites recettes sont souvent de délicieuses réussites financières. La femme a changé. La passive épouse-à-lèche-vitrine est devenue une active surbookée à l’agenda de ministre. Elle ne marche plus, elle court. Elle ne se balade plus, elle cavale. Elle ne rêvasse plus, elle se démène pour trouver des fonds. Les salons qu’elle fréquente ne sont plus des salons de thé ou de coiffure mais des salons d’entreprises où l’on ne parle ni chiffon ni couleur de permanente mais chiffre d’affaires et investissements. Restauratrices, éditrices, commerçantes, productrices, industrielles, digitales women, créatrices de mode ou de start-up, déesses de la communication et stars de l’événementiel… La femme est devenue un mâle comme un autre. Un chef de famille respecté en même temps qu’un chef d’entreprise reconnu. Une cheftaine meneuse d’hommes. Ce n’est pas nouveau, les femmes ont toujours dirigé le monde. Cela porte un nom : des femmes dirigeantes.